Accueil du site :: Les Phasmes :: Ecologie, éthologie, dynamique des populations...




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr



Agenda
<<   Juin 2017   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Brèves
Le « supergène » du mimétisme déchiffré

Comment différents insectes ayant mauvais goût pour les oiseaux développent-ils les mêmes couleurs d’avertissement sur leurs ailes, renforçant ainsi leur protection contre les prédateurs ? Une équipe de scientifiques, composée notamment de Mathieu Joron, Lise Frézal, Robert Jones et Annabel Whibley (UMR 7205, CNRS/ Muséum national d’Histoire naturelle, « Origine, Structure et Evolution de la Biodiversité »), a pour la première fois découvert ce qui permet aux papillons tropicaux de réaliser cette étonnante stratégie évolutive appelée mimétisme Müllérien : un « supergène ».

Heliconius sp. ref - 65734

 
Une araignée "végétarienne"

Elle serait l’exception qui confirme la règle : une araignée sud-américaine a un régime alimentaire presque uniquement végétarien. Son péché mignon : l’acacia, qu’elle vole aux fourmis !

Bagheera kiplingi

Bagheera kiplingi se distingue par son goût très prononcé pour la verdure. L’espèce observée au Mexique est presque totalement herbivore, expliquent des chercheurs dans la revue Current Biology.

 
Mémoire sociale chez les drosophiles

Des interactions sociales positives existent chez les drosophiles : quand elles sont en groupe, ces mouches se souviennent mieux que lorsqu’elles sont isolées.

Drosophila immigrans

L’équipe de Thomas Preat du laboratoire de neurobiologie (CNRS / ESPCI ParisTech) vient de mettre en évidence ce phénomène grâce à des tests sur la mémoire olfactive. Ces travaux, publiés dans la revue Current Biology du 13 octobre 2009, ouvrent de nouvelles voies d’investigation pour comprendre le rôle de l’environnement social sur la modulation du souvenir et la prise de décision.

 
Ecologie, éthologie, dynamique des populations...
Ecologie, éthologie, dynamique des populations
.
 
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 27 septembre 2006
par brunob
L’appareil stridulatoire chez certaines espèces de Phyllium (Phasmatodea : Phylliidae)
Detlef Grosser
Traduit de l’Allemand par Monique Vergne
Le Monde des phasmes n°32 (Decembre 1995)p.12-13
Mots clés : Phyllium giganteum, Phyllium bioculatum, Stridulation, Comportement, Anatomie.
Résumé : Chez les Phyllium, il existe un appareil stridulatoire localisé dans le troisième article des antennes. Cet appareil est présent chez les deux sexes, mais seulement chez les mâles lorsqu’ils sont jeunes.
Il est peu question de l’appareil stridulatoire chez les Phyllium dans la littérature et ils sont oubliés en partie dans les croquis. Cela est probablement dû au dessèchement du 3ème article des (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 juin 2006
par Arno
Epidares nolimetangere, un phasme que l’on peut toucher !
P. Bragg / traduction S. Mallet
GROUPE D’ETUDE DES PHASMES - Le monde des phasme n°18 juin 1992
Le phasme Epidares nolimetangere (de Haan) (P.S.G. n° 99) appartient à la famille des Heteropteryginae. Les membres de cette famille sont souvent très épineux et ont une cuticule très épaisse. Cette espèce ne fait pas exception. Pour sa taille c’est certainement le phasme le plus fortement pourvu d’épines et peut-être même l’insecte le plus épineux au monde. Son nom d’espèce que l’on peut traduire du latin comme "ne me touche pas" est un bon avertissement !
J’ai souffert d’une douloureuse blessure une nuit (...)

lire la suite de l'article
lundi 15 mai 2006
par Arno
Un, deux, trois, Sortez !
l’éclosion des oeufs d’Extatosoma tiaratum (Macleay, 1827)
Chaque débutant dans l’élevage des phasmes , ou d’autres insectes, constate rapidement que ses pensionnaires montrent un rythme d’activité variable suivant le moment du cycle journalier. Il aura par exemple immanquablement remarqué que les phasmes, dans leur grande majorité, sont immobiles pendant la journée, s’activent seulement à partir de la tombée de la nuit. L’observation relatée ici est un exemple particulièrement frappant de ces phénomènes chronologiques. Elle concerne l’éclosion des oeufs d’Extatosoma tiaratum (Macleay, 1827)

lire la suite de l'article
mardi 9 mai 2006
par Arno
Le mimétisme chez les Phyllium

Mots-clés : Phyllium bioculatum, Mimétisme, Homotypie, Homochromie, Oeufs, Comportement.

Résumé : Les phyllies sont expertes dans l’art du camouflage, tout au long de leur vie même pour les oeufs, ces insectes sont très difficiles à distinguer dans leur environnement. Ce mimétisme porte aussi bien sur l’homotypie, que sur l’homochromie. La protection lors du premier stade est différente car se sont les couleurs vives (aposématiques) qui protègent l’animal des prédateurs.



lire la suite de l'article
lundi 8 mai 2006
par Arno
Observation comportementale chez Sipyloidea sipylus adulte
Mots-clés : Elevage, Sipyloidea sipylus, Comportement, Régénération .Antenne.

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Production défensive de Quinoléine par un phasme : Oreophoetes peruana
Les adultes et les jeunes phasmes péruviens Oreophoetes peruana (ordre Phasmatodea) ont une paire de glandes thoraciques par lesquelles ils déchargent un fluide malodorant une fois dérangé. La sécrétion contient un composant volatil simple, la quinoléine. La quinoléine provenant d’une source animale n’a jamais été rapportée précédemment. Le répulsif irritant a été mis en évidence dans des analyses avec des fourmis, des araignées, des cancrelats et des grenouilles. , La double cuticule de la poche des glandes ne s’extirpe pas après la mue des jeunes de O. peruana , ils parviennent de ce fait à ne pas perdre leur approvisionnement sécréteur quand ils muent. Ils peuvent, par conséquent, décharger la sécrétion juste après la mue.

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Jet défensif d’un phasme
Anisomorpha buprestoides - Stoll,1813 - PSEUDOPHASMATINAE
Résumé : Le phasme Anisomorpha buprestoides, a deux glandes défensives dans son thorax desquelles il éjecte un jet défensif comme un pulvérisateur une fois dérangé. La stimulation de contact est le déclenchement habituel pour la décharge, mais les oiseaux peuvent obtenir le jet en approchant simplement l’insecte. La sécrétion a prouvé sa force de dissuasion sur des fourmis, coléoptères , souris, et le Geai bleu (Cyanocitta cristata) un corvidé également appelé Geai d’Amérique, mais pas sur un Opossum.

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
The Twostriped Walkingstick, Anisomorpha buprestoides (Stoll) (Phasmatodea : Pseudophasmatidae)
Michael C. Thomas
Entomology Circular No. 408 Sept/Oct 2001
Fla. Dept. Agri. & Consumer Svcs.Division of Plant Industry
INTRODUCTION :
The most common stick insect in Florida is Anisomorpha buprestoides (Stoll), the so-called twostriped walkingstick. Other names applied to it (and to stick insects in general) include devil’s riding horse, prairie alligator, stick bug, witch’s horse, devil’s darning needle, scorpion, and musk mare (Caudell 1903). The last common name is particularly apt as this species is capable of squirting a strong-smelling defensive spray that is painfully (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Top-down and bottom-up effects on survival and migration of a neotropical herbivore.
Field experiments with nymphs of the stick insect Metriophasma diocles
Juergen Berger & Rainer Wirth
Abteilung Allgemeine Botanik, Universität Kaiserslautern, Postfach 3049, 67653 Kaiserslautern, Germany, email : jrberger@rhrk.uni-kl.de
We studied top-down and bottom-up effects on first instar nymphs of the oligophagous stick insect, Metriophasma diocles. Prior investigations revealed that these herbivores are oligo-phagous specialists feeding on plants from the Piperaceae and Araceae, exclusively. In the tropical moist forest forest of Barro Colorado Island (Panama) they occur in low abundances. The purpose of this study was (1) to quantify top-down (...)

lire la suite de l'article