Accueil du site :: Le coin des éleveurs :: Trucs et astuces




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr



Agenda
<<   Decembre 2016   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
Brèves
Le « supergène » du mimétisme déchiffré

Comment différents insectes ayant mauvais goût pour les oiseaux développent-ils les mêmes couleurs d’avertissement sur leurs ailes, renforçant ainsi leur protection contre les prédateurs ? Une équipe de scientifiques, composée notamment de Mathieu Joron, Lise Frézal, Robert Jones et Annabel Whibley (UMR 7205, CNRS/ Muséum national d’Histoire naturelle, « Origine, Structure et Evolution de la Biodiversité »), a pour la première fois découvert ce qui permet aux papillons tropicaux de réaliser cette étonnante stratégie évolutive appelée mimétisme Müllérien : un « supergène ».

Heliconius sp. ref - 65734

 
Une araignée "végétarienne"

Elle serait l’exception qui confirme la règle : une araignée sud-américaine a un régime alimentaire presque uniquement végétarien. Son péché mignon : l’acacia, qu’elle vole aux fourmis !

Bagheera kiplingi

Bagheera kiplingi se distingue par son goût très prononcé pour la verdure. L’espèce observée au Mexique est presque totalement herbivore, expliquent des chercheurs dans la revue Current Biology.

 
Mémoire sociale chez les drosophiles

Des interactions sociales positives existent chez les drosophiles : quand elles sont en groupe, ces mouches se souviennent mieux que lorsqu’elles sont isolées.

Drosophila immigrans

L’équipe de Thomas Preat du laboratoire de neurobiologie (CNRS / ESPCI ParisTech) vient de mettre en évidence ce phénomène grâce à des tests sur la mémoire olfactive. Ces travaux, publiés dans la revue Current Biology du 13 octobre 2009, ouvrent de nouvelles voies d’investigation pour comprendre le rôle de l’environnement social sur la modulation du souvenir et la prise de décision.

 
Trucs et astuces
Trucs et astuces concernant l’élevage des phasmes.

.

.

 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 4 mars 2007
par brunob , Arno
Pour que dansent les Phyllies
Article initial en 4 parties
Par V. SPRETER
Le Monde des Phasmes n°19, pp. 16-21 (octobre 1992)
Le Monde des Phasmes n°21, pp. 4-5 (mars 1993)
Le Monde des Phasmes n°22, pp. 15-16 (juin 1993)
Le Monde des Phasmes n°25 (Mars 1994)
Le Monde des Phasmes n°19, pp. 16-21 (octobre 1992)
En parcourant les 18 numéros du "Monde Des Phasmes" parus jusqu’à ce jour on constate que près de la moitié d’entre eux contiennent tantôt une simple note, tantôt un article de fond se rapportant aux différentes espèces de Phyllies.
Les auteurs se nomment A. Deschandol, F. Langlois, P. Matyot, M. Vergne et j’en oublie. Toutes ces (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 décembre 2006
par brunob
Incubateur à eau chaude
Compilation de 3 articles
Un incubateur à eau chaude - Guilhem BERNARD / LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
En réponse à l’article de Guilhem Bernard : Les difficultés de la création et de l’installation de l’incubateur idéal - Emmanuel Delfosse / LE MONDE DES PHASMES n° 34 (Mars 1996)
Le retour de l’incubateur à eau chaude. Guilhem BERNARD, Revue Entomon/GEPAI 1998
Un incubateur à eau chaude
Guilhem BERNARD / LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
Mots-clés : Incubateur, Oeufs, Elevage, Technique.
Eleveur de phasmes (Carausius morosus (Sinéty, 1901), Phenacephorus conucervi Brunner, 1907, Clonopsis gallica (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 décembre 2006
par brunob
Chaleur et humidité (Aménagement d’un terrarium).
Philippe Ravat
Le monde des Phasmes n°34 ( juin 1996 )
Mots-clés : Elevage, Terrarium, Cage, Construction, Température, Humidité.
Ayant diversifié mes élevages, depuis 4 ans que j’élève des phasmes, j’ai voulu tenter l’aventure des Phyllies. Avant d’acquérir une nouvelle espèce, je décidais de construire un terrarium des plus adaptés, combinant chaleur et humidité optimale, sans variation de ces deux paramètres dans le temps.
J’avais jusqu’alors des terrarium en verre, que je fabriquais de dimensions variables mais toujours utilisés dans un sens habituel, avec un couvercle au dessus constitué d’une (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 octobre 2006
par brunob
ELEVEURS : Attention à vos espèces !
A.DESCHANDOL
Le Monde des Phasmes n°7 (Mars 1990)
L’arrivée régulière de nouvelles espèces dans nos élevages provoque un engouement bien compréhensible, mais il y a le revers de la médaille...
En effet, faute de place, de temps ou manque d’intérêt nous pouvons avoir tendance à plus nous occuper des « nouveaux arrivants » que des souches anciennes que nous élevons depuis des années. Réaction bien légitime et humaine s’il en est ! L’abondance d’espèces peut nous amener à abandonner l’élevage des certaines d’entre-elles et ainsi celles-ci vont se raréfier et le risque est qu’elles deviennent introuvables un jour (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 octobre 2006
par Arno
Incubateurs faciles et peu coûteux
Ce type d’incubateur sera nécessairement placé dans la pièce d’élevage afin de maintenir une température correcte.
Voici une méthode facile à mettre en place, peu coûteuse et fonctionnelle.
L’idée de base, consiste à utiliser des boîtes en plastique transparent et faciles à ouvrir pour intervenir régulièrement lors du retrait des nouveaux-nés.
Après plusieurs essais il y a quelques années de cela, je me suis rangé à l’avis d’Arnaud Bauduin (Centre d’élevage Arthropodia) pour adopter cette solution.
Les boîtes utilisées sont des boîtes de "coton-tige". Elle conviennent parfaitement pour toutes les espèces, (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 octobre 2006
par brunob
Aménagement d’un vivarium
Guillaume Duchesne
LE MONDE DES PHASMES n° 30 (Juin 1995)
Voir ici une méthode plus simple et sans doute mieux adaptée.
N’ayant que deux ou trois années d’expérience dans l’élevage des phasmes, j’ai connu d’assez nombreux problèmes. C’est pour cela qu’après plusieurs essais, j’ai aménage un vivarium dont je fais ci-après la description
Tout d abord, lors d’un premier essai, je n’avais fait qu’aménager un petit aquarium et ne l’ai pas utilisé dans le sens "habituel". Plutôt que d’avoir l’ouverture au dessus, je prenais l’aquarium verticalement avec une porte frontale. Ceci (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 septembre 2006
par brunob
Sauvetage d’un Acrophylla wuelfingi (Redtenbacher, 1908).
Guilhem Bernard
LE MONDE DES PHASMES n ° 32 (Décembre 1995 )
Mots-clés : Acrophylla wuelfingi. Elevage, Mue
De façon générale, les phasmes tombant au cours d’une mue semblent voués à une mort certaine. Cependant, il parait possible de leur éviter un destin tragique. Au cours du mois de juin 1995, vers les 3 heures du matin, alors que je rentrais à mon domicile, j’ai trouvé une femelle d’Acrophylla wuelfingi gisant sur le sol de sa cage, empêtrée dans son exuvie imaginale. Vu son état, elle était tombée au début de la mue. Contrarié (c’était ma première femelle adulte) j’ai donc tenté de lui (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 septembre 2006
par brunob
Gare aux pucerons !
Olivier Coiffier
LE MONDE DES PHASMES n° 31 (Septembre 1995)
Mots-clés : Phyllium giganteum, Pucerons, Comportement, Elevage.
Durant le mois de juillet, plus de la moitié de mon élevage de Phyllium giganteum Hausieithner, 1984, s’est retrouvé avec une ou plusieurs pattes manquantes et cela en moins de deux semaines ! Ce phénomène m’inquiétant vivement, j’examinais un à un tous les paramètres afin de trouver la cause de ce désagrément : la température et l’hygrométrie, ainsi que l’éclairage n’avaient pas subi de modifications notables. Pour ce qui était de la nourriture (chêne et ronce), elle (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 septembre 2006
par Arno
Méthode pour augmenter le pourcentage d’éclosions des œufs d’Eurycantha, Heteropteryx et Haaniella.
K. D’Hulster
LE MONDE DES PHASMES n°14 (Septembre 1991)
INTRODUCTION
Une première version de cet article est déjà parue dans la "Newsletter" n° 44 du P.S.G. (revue Anglaise) et dans "Phasma" n° 1 (revue quaternaire des amateurs de Phasmidés Néerlandophones). L’article a été depuis retravaillé et mis à jour. Plusieurs espèces de Phasmidés dans leur milieu habituel enterrent leurs oeufs, les genres Eurycantha, Heteropteryx et Haaniella sont bien connus pour cela. Je suis parti de cette donnée pour développer une "nouvelle" méthode d’incubation de ces oeufs.
Au commencement, je gardais les oeufs sur du (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 juin 2006
par brunob
Moisissures et œufs de phasmes
Emmanuel DELFOSSE - Revue Entomon du GEPAI 1998
Comme les Acariens ou certaines Mouches (Bradysia Winnertz, 1867 sp., par exemple de la famille des Sciaridae), la moisissure (Fusarium) qui apparaît sur les œufs de nos phasmes est indésirable. Les animaux et les champignons semblent liés. En effet, ces Acariens et ces Mouches, qui envahissent nos élevages, sont fréquemment dénitritophages : ils se nourrissent de matières organiques décomposées ou non. Désinfecter les œufs me semble une action malgré tout exagérée, à moins qu’ils n’aient traîné dans un milieu favorisant l’apparition de moisissure.
Quoi (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 juin 2006
par Arno
Les Coccinelles mangent des Phasmes.
P. Bragg / traduction de S. Mallet
GROUPE D’ETUDE DES PHASMES Le monde des phasmes n°18 juin 1992
Les pucerons peuvent causer quelques problèmes dans les cages à phasmes. Les excréments sucrés des pucerons favorisent la prolifération des moisissures et comme ils sont gluants, ils rendent plus difficile le nettoyage et le tri des oeufs. De plus, ces crottes et les moisissures sur la façade de la cage rendent plus difficile l’observation des phasmes. Le problème est particulièrement aigu à la fin de l’hiver et au début du printemps quand le passage de la fraîcheur du dehors à la chaleur de la maison (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 juin 2006
par brunob
La gestion d’un élevage de phasmes
Philippe RAVAT - Revue Entomon 1999 du GEPAI
Problématique :
Comment gérer un élevage en conciliant le bien-être des insectes et celui de l’éleveur (observations facilitées et disponibilité en temps) ? Eleveur de phasmes depuis 5 ans, j’ai commencé par quelques espèces et petit à petit je suis aujourd’hui en possession de 28 espèces. Bien souvent lors de contact avec des éleveurs pour des échanges, nous nous questionnons sur la gestion de nos élevages, d’où l’idée de cet article. Il a pour but de présenter comment je gère cet élevage conséquent, soit pour donner des idées à certains, mais surtout pour (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Temperature d’incubation :
Emmanuel Delfosse 08/1998 - 3, Rue de Montmagny 95410 Groslay (Paru dans Entomon-Lettre du GEPAI n° 5, (juin 1998))
La température d’incubation semble avoir une grande influence sur les Phasmes. De nombreuses expériences réalisées avec des Carausius morosus (Sinéty, 1901) et des Sipyloidea sipylus (Westwood, 1859) ont démontré qu’à 30°C, on obtenait davantage de femelles avec des caractères mâles, aussi appelés gynandromorphes ou simplement des monstres avec deux têtes, 10 pattes, etc.
Il s’agit là d’espèces d’élevage chez lesquelles on ne trouve que des femelles parthénogénétiques. Pourtant le mâle (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par nanou
Que faire lorsqu’un phasme tombe à terre en cours de mue ?
Mieux vaut alors agir vite avant que l’exuvie ne sèche et ne durcisse emprisonnant ainsi l’insecte. Si l’on s’y prend à temps, il est possible de tenter d’aider le phasme à terminer sa mue.
Si la mue est déjà bien avancée on peut tenter de raccrocher le phasme par les pattes postérieures de l’exuvie à l’aide d’une pince ou d’une aiguille que l’on fixera sur une branche du terrarium. Prendre alors bien garde de ne pas abîmer les nouveaux membres de l’insecte.
Si la mue commence à peine on peut tenter d’appliquer du scotch sur le bout des pattes postérieures du phasme. Il faut alors prendre garde de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Chauffage des enceintes d’élevage
Gerard JOLY 06/2002
L’été il n’est pas nécessaire de chauffer pour la plupart des phasmes. L’Hiver le mieux c’est de pouvoir les mettre dans une pièce déjà chauffée, ou sur un aquarium de poissons exotiques, ou près d’un radiateur, ou près d’un tuyau de radiateur avec du papier aluminium et en laisser dépasser une large bande sur laquelle on pose le terrarium, l’aluminium étant conducteur de la chaleur cela sera efficace.
On peut grouper aussi plusieurs terrarium dans une grande caisse ou un grand placard dans lesquels on aura installé une lampe chauffante. On peut glisser sous le terrarium une (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
" éclosoirs maison "
Manouch 05/2002
Voici des Photos de mes éclosoirs rudimentaires qui ont l’avantage d’être peu onéreux, de conception très simple.
Voir aussi une autre méthode sans doute plus facile à mettre en oeuvre et qui permet surtout d’observer facilement le déroulement de l’incubation.

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Incubation des oeufs de Sungaya inexpectata et autres Heteropteryginae
Kim d’Hulster (traduit de la sticklist)
Les oeufs de Sungaya inexpectata sont mieux conservés très humides... ne pas leur laisser l’occasion de se dessécher car cela peut diminuer les résultats (comme pour la plupart des Heteropteryginae)
J’utilise des boîtes en plastique transparentes fermées : dans ces boîtes j’ai mis de la tourbe (tourbe utilisée pour les cactus). Cette tourbe est très pure, peu de moisissures... Je mets la tourbe dans les boîtes (assez humide) , et j’en fais une couche dure en l’aplatissant avec une planche ; avec un crayon je fais un trou tous les 5-10 mm et je mets les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
Incubation des oeufs
Emmanuel Delfosse 08/1998 - 3, Rue de Montmagny 95410 Groslay - Paru dans Entomon-Lettre du GEPAI n° 5, (juin 1998)
Comme les Acariens ou certaines Mouches (Bradysia Winnertz, 1867 sp., par exemple, de la Famille des Sciaridae), la moisissure (Fusarium) qui apparaît sur les œufs de nos Phasmes sont indésirables. Les animaux et les champignons semblent liés. En effet, ces Acariens et ces Mouches, qui envahissent nos élevages, sont fréquemment dénitritophages : ils se nourrissent de matières organiques décomposées ou non. Désinfecter les œufs me semble une action malgré tout exagérée, à moins qu’ils (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Arno
A propos des conditions d’incubation des oeufs de Phasmes
Par Eric LOPEZ - Domaine Villadomar, Rte de Castelnou F - 66 300 Thuir
Trouvé sur [http://perso.libertysurf.fr/rare/elevages.htm
>http://perso.libertysurf.fr/rare/elevages.htm]
Il existe de nombreuses méthodes pour reconstituer les conditions d’incubation réelles et celle-ci n’a pas la prétention d’être parfaite mais conduit à de bons résultats.
J’élève depuis bientôt deux ans des Phasmes de toutes provenances et recherche toujours de nouvelles espèces bien que le manque de place se face sentir de plus en plus ! L’élevage des Phasmes est un des plus intéressant dans la mesure où il peut se réaliser (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
par Yannick Bellanger
Incubateur
J’ai fait un petit incubateur maison. C’est un petit aquarium en plastique de 25 cm de long env., par dessus lequel j’ai fais un couvercle en bois hermétique (avec de la mousse sur les côtés), et une aération qui fais le tiers du couvercle, mais que j’obture la plus grande partie du temps avec un plastique. Je place un pot d’eau dedans (grillagé bien sur), et les oeufs dans les petites boites sans couvercle. Je mets le tout au dessus de mon aquarium, et la galerie d’éclairage chauffe l’incubateur. Il fait donc une T° de 25°C environ. De plus, je pulvérise de l’eau tous les jours. Ca marche super (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
L’envoi de phasmes
Pascal Vieu 04/2001
Un principe de base : les plis ne sont pas ménagés pendant le transport. Il convient donc de protéger les insectes ou les œufs contre les chocs en tous genres : chocs mécaniques, écrasement, chocs thermiques, etc.
Envoi d’œufs :
Le contenant : En général, on utilise un petit tube en plastique rigide, muni d’un capuchon à vis, comme les tubes à analyse des laboratoires médicaux par exemple. Mais ce n’est pas toujours facile à trouver...
Il est aussi possible d’utiliser des boîtes de pellicules vides, mais elles risquent de s’ouvrir pendant le transport. Pour de petites quantités, on (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Tourbe et terreau
Pascal Vieu
La tourbe blonde, la plus courante est issue de la décomposition d’une mousse (sphagnum sp., la sphaigne), et se produit en conditions anaérobies dans les marais. Cette décomposition est très lente, et la sphaigne se transforme lentement en charbon. La tourbe blonde est un composé fibreux, brun clair, stable (il se décompose en 3 ans dans un pot). Il est très acide (pH 3 environ), très pauvre (il absorbe peu les éléments minéraux, donc les engrais). Il est aussi très aéré et retient très bien l’eau. La tourbe neutralisée (pH 5.5-6.5) et enrichie que l’on trouve dans le commerce sous le nom (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
par Arno
Un terrarium à phasmes
Christophe Woirhaye - Serge Papierski
[http://serge.papierski.free.fr]
Matériel nécessaire :
2 vitres de 600 x 360 x 4 mm.(faces latérales) 1 vitre de 600 x 350 x 4 mm.(face arrière) 2 vitres de 350 x 70 x 4 mm.(plinthes) 1 vitre de 350 x 200 x 4 mm.(plafond) 2 vitres de 360 x 358 x 4 mm.(porte et plancher) 1 charnière laiton de 470 x 25 mm. 1 plaque d’alu perforé de 1 mm.(grilles d’aération) 2 fermoirs inoxydables. 1 m de cornière plastique blanc de 10 x 10 mm. 1 tube de colle silicone incolore.(Loctite) 1 pistolet pour tube de silicone. 1 élastique. 1 pierre à aiguiser à huile. 1 sangle nylon (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
par brunob
Généralités sur l’élevage des Phasmes
Bruno Biron
L’élevage des phasmes passe par la nécessité d’ essayer de recréer le milieu naturel dans lequel évolue l’insecte.
Le gîte
Un terrarium plastique ou verre plus haut que large pour faciliter les mues avec une aération au plafond de préférence pour éviter la condensation ( retombée de grosses gouttes sur les insectes, noyade des nouveaux arrivants ...), et une ouverture d’accès facile pour les manipulations pour le nettoyage , récupération des œufs et des nouveaux nés.
Le fond peut être constitué de sable, de terreau ou de tourbe plus ou moins humide ( pas mouillé ! ) qu’il faudra alors gérer (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
par brunob
Bilan d’élevage d’Extatosoma tiaratum et de Cranidium gibbosum
Gérard Doucet
Le Monde des Phasmes n° 35 (Septembre 1996)
Mots-clés : .Elevage, Ponte, Incubation, Extatosoma tiaratum, Cranidium gibbosum.
Extatosoma tiaratum
92-93 Je reçois des oeufs le 12/11/92. Les naissances s’étalent du 20/05/93 à début juillet 93. C’est peu comme information... et je reprends conscience à cette occasion de la nécessité absolue de dater les informations et de les détailler (nombre d’oeufs, nombre de jeunes morts,...).
93-94
Ponte à partir du 12/10/93.
Naissance du 27/07/94 au 14/04/95. De ces dates, on peut déduire la durée de (...)

lire la suite de l'article