Accueil du site




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr



Agenda
<<   Avril 2017   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Brèves
Le « supergène » du mimétisme déchiffré

Comment différents insectes ayant mauvais goût pour les oiseaux développent-ils les mêmes couleurs d’avertissement sur leurs ailes, renforçant ainsi leur protection contre les prédateurs ? Une équipe de scientifiques, composée notamment de Mathieu Joron, Lise Frézal, Robert Jones et Annabel Whibley (UMR 7205, CNRS/ Muséum national d’Histoire naturelle, « Origine, Structure et Evolution de la Biodiversité »), a pour la première fois découvert ce qui permet aux papillons tropicaux de réaliser cette étonnante stratégie évolutive appelée mimétisme Müllérien : un « supergène ».

Heliconius sp. ref - 65734

 
Une araignée "végétarienne"

Elle serait l’exception qui confirme la règle : une araignée sud-américaine a un régime alimentaire presque uniquement végétarien. Son péché mignon : l’acacia, qu’elle vole aux fourmis !

Bagheera kiplingi

Bagheera kiplingi se distingue par son goût très prononcé pour la verdure. L’espèce observée au Mexique est presque totalement herbivore, expliquent des chercheurs dans la revue Current Biology.

 
Mémoire sociale chez les drosophiles

Des interactions sociales positives existent chez les drosophiles : quand elles sont en groupe, ces mouches se souviennent mieux que lorsqu’elles sont isolées.

Drosophila immigrans

L’équipe de Thomas Preat du laboratoire de neurobiologie (CNRS / ESPCI ParisTech) vient de mettre en évidence ce phénomène grâce à des tests sur la mémoire olfactive. Ces travaux, publiés dans la revue Current Biology du 13 octobre 2009, ouvrent de nouvelles voies d’investigation pour comprendre le rôle de l’environnement social sur la modulation du souvenir et la prise de décision.

 
Auteur : nanou
Envoyer un message

Articles de cet auteur
lundi 11 septembre 2006
Haaniella scabra - P.S.G. n°70
Redtenbacher, 1906 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Anne Cherpin
.
Origine : Sabah (Bornéo), Mont Kinabulu. Aspect : Petit phasme massif et épineux. Le plus petit des Haaniella.
Jeune : 2,4 cm environ.
Mâle : 5 à 6 cm de corps, antennes de 4,5 cm. Brun foncé, les élytres accolées laissent apparaître une marque blanche cordiforme (en forme de cœur) et le 5ème segment abdominal peut être blanc chez certains individus. Les épines, de couleur rouge foncé à vert-bouteille, sont plus développées que chez la femelle.
Femelle : 7 à 8 cm, antennes de 3,5 cm. Le corps est marron clair avec (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 août 2006
Parapachymorpha zomproi P.S.G.n°224
fritzsche & Gitsaga, 2000 PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage de Anne Cherpin
Origine : Thaïlande.
Aspect : Élégant phasme aptère de type bâton.
Jeune : Environ 1 cm de très courtes antennes, le corps est très fin de couleur marron clair. Les pattes sont fragiles.
Mâle : 7 cm, filiforme, antennes de 2 cm.
Le corps est brun rougeâtre, les pattes sont longues et fines de couleur cuivré à marron clair, seules les pattes antérieures sont mouchetées de noir à la base de l’articulation et se dégradent en rouge à l’extrémité. En vieillissant les articulations se fragilisent et les couleurs se font moins prononcées.
Femelle : 8 cm, un peu plus (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 août 2006
Parapachymorpha spiniger P.S.G. n°164
(Brunner, 1907) PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage de Anne Cherpin ; Synonymies : Parapachymorpha quadrispinosa ; Origine : Laos
Aspect : magnifique phasme aptère et épineux.
Jeune : Très petit environ 8mm et fin de couleur marron clair, il ressemble beaucoup à un jeune Medauroidea extradentata. Lors des manipulation, ils se recroquevillent en courbant l’abdomen et en pliant les pattes tout en remuant.
Mâle : 8 cm, filiforme, brun avec une fine ligne noire sur le coté du méso et métathorax. Les pattes antérieures paraissent immenses. Le mâle porte trois paires d’épines noires du méso au métathorax, la deuxième paire d’épine est (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Gynandromorphe Neohirasea maerens
06/2004
Voici les photos de l’invidividu qui a plus l’aspect général d’un mâle que d’une femelle et se comporte comme un mâle, il a le corps vraiment moitié male moitié femelle, mais dans le sens de la longueur (pas comme la photo de l’ H. dilatata de 1992).
Il mesure 6 cm, il est donc plus petit qu’un mâle adulte. Cependant la taille de sa tête est comparable à celle d’un mâle adulte : 5mm de long pour 3 mm de large, contre 7 à 8 mm de long et 5 mm de large pour une femelle adulte.
Les pattes avant mesurent 4.5cm, les pattes arrières mesurent 5 cm alors que celles d’un mâle adulte en mesurent (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Que faire lorsqu’un phasme tombe à terre en cours de mue ?
Mieux vaut alors agir vite avant que l’exuvie ne sèche et ne durcisse emprisonnant ainsi l’insecte. Si l’on s’y prend à temps, il est possible de tenter d’aider le phasme à terminer sa mue.
Si la mue est déjà bien avancée on peut tenter de raccrocher le phasme par les pattes postérieures de l’exuvie à l’aide d’une pince ou d’une aiguille que l’on fixera sur une branche du terrarium. Prendre alors bien garde de ne pas abîmer les nouveaux membres de l’insecte.
Si la mue commence à peine on peut tenter d’appliquer du scotch sur le bout des pattes postérieures du phasme. Il faut alors prendre garde de (...)

lire la suite de l'article