Accueil du site




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr



Agenda
<<   Juillet 2017   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Brèves
Le « supergène » du mimétisme déchiffré

Comment différents insectes ayant mauvais goût pour les oiseaux développent-ils les mêmes couleurs d’avertissement sur leurs ailes, renforçant ainsi leur protection contre les prédateurs ? Une équipe de scientifiques, composée notamment de Mathieu Joron, Lise Frézal, Robert Jones et Annabel Whibley (UMR 7205, CNRS/ Muséum national d’Histoire naturelle, « Origine, Structure et Evolution de la Biodiversité »), a pour la première fois découvert ce qui permet aux papillons tropicaux de réaliser cette étonnante stratégie évolutive appelée mimétisme Müllérien : un « supergène ».

Heliconius sp. ref - 65734

 
Une araignée "végétarienne"

Elle serait l’exception qui confirme la règle : une araignée sud-américaine a un régime alimentaire presque uniquement végétarien. Son péché mignon : l’acacia, qu’elle vole aux fourmis !

Bagheera kiplingi

Bagheera kiplingi se distingue par son goût très prononcé pour la verdure. L’espèce observée au Mexique est presque totalement herbivore, expliquent des chercheurs dans la revue Current Biology.

 
Mémoire sociale chez les drosophiles

Des interactions sociales positives existent chez les drosophiles : quand elles sont en groupe, ces mouches se souviennent mieux que lorsqu’elles sont isolées.

Drosophila immigrans

L’équipe de Thomas Preat du laboratoire de neurobiologie (CNRS / ESPCI ParisTech) vient de mettre en évidence ce phénomène grâce à des tests sur la mémoire olfactive. Ces travaux, publiés dans la revue Current Biology du 13 octobre 2009, ouvrent de nouvelles voies d’investigation pour comprendre le rôle de l’environnement social sur la modulation du souvenir et la prise de décision.

 
Auteur : brunob
Envoyer un message

Articles de cet auteur
samedi 16 juin 2007
La Phyllie Phyllium bioculatum Gray, 1832 aux îles Seychelles
.
PAT MATYOT - Le monde des phasmes n°6 - Decembre 1989
.
1/ Identité de l’espèce
Plusieurs espèces de Phyllies auraient été trouvées aux îles Seychelles (Brunner von Wattenwyl & Redtenbacher, 1908 ; Klante 1974). Les détails d’une enquête visant à faire la lumière sur cette question seront publiés ultérieurement. Qu’il suffise de dire ici que depuis la fin du 19ème siècle, Phyllium bioculatum Gray. 1832 (=Ph. crurifolium Serville 1838) est la seule espèce dont la présence aux Seychelles a été confirmée (Bolivar,1895. Bolivar & Ferrière 1912 , Matyot 1988).
2/ Répartition aux Seychelles
La présence de (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 juin 2007
Les plantes nourricières de la phyllium bioculatum Gray 1832 aux Iles Seychelles
.
PAT MATYOT - Le monde des phasmes n°7 - Mars 1990
.
II existe très peu d’information de première main sur les Phyllies (Phyllium spp) et leurs plantes nourricières à l’état sauvage. La quasi totalité des recherches menées sur ces insectes ont eu lieu in vitro en Europe. Divers auteurs, citant les propos de ceux qui ont récoltés des exemplaires de Ph. bioculatum aux îles Seychelles ont rapportés qu’ils furent trouvés sur des goyaviers (Psidium spp) (Matyot, 1989). Joly (1871) mentionna également le jambosier ou ’’jamrosa’’ (Syzygium jambos = Eugenia jambos). Les seules observations de première main (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 juin 2007
Tératologie
.
Victor SPRETER - Le Monde des Phasmes n°8 - juin 1990
.
Etymologiquement la tératologie est la science des monstres où plus simplement l’étude des malformations.
Peut-on en parler à propos des Phasmatodea ?
Il semble que l’on puisse répondre par l’affirmative, car il ne nous parait pas abusif de considérer le gynandromorphisme comme une véritable malformation.
Rappelons que le gynandromorphisme désigne la présence simultanée chez un individu des caractères sexuels mâles et femelles.
Chez les insectes, le dimorphisme sexuel est souvent très marqué, en particulier chez le lépidoptères.
Le (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 mai 2007
Oeufs des espèces du genre Phyllium
Eier der Gattung Phyllium (Phasmatoptera : Phylliidae) Ein Beitrag fur Systematik der "Wandelnden Blätter"
Burghard Hausleithner
in : Entomologische Z., Frankf AM 94 (17) 1984 : 241-245 -
Traduction de l’Allemand par Monique Vergne
Le Monde des Phasmes n°11 - Decembre 1990
Kaup (1871) attira déjà l’attention sur la valeur systématique des oeufs de Phasmidés . Depuis, plusieurs auteurs se sont occupés des oeufs de phasmidés... (POLAK 1938, YASUMATSU 1942 , CLARK 1978,1979).
Avant tout CLARK a présenté sur ce sujet des travaux très étendus. Dans son travail publié en 1978, il essaie de donner une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 mai 2007
Une mort non élucidée chez Extatosoma tiaratum
Fabien BRIMONT, Revue Entomon n°3 / GEPAI 1998
Introduction :
La cuticule, chez les phasmes et chez tous les insectes en général, est comparable à une armure protégeant l’individu des agressions du milieu extérieur et notamment de la dessiccation, fatale pour l’insecte. De plus, en statut d’armure, la cuticule possède une certaine dureté engendrée par le tannage des protéines constituant les différentes couches de la cuticule. Lorsque ce durcissement est mal ou pas du tout réalisé, la survie de l’individu devient alors infime. J’ai observé ce phénomène sur un individu femelle de l’espèce Extatosoma (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 mai 2007
Eophyllium messelensis
Une Phyllie fossile de 47 millions d’années
Sonja Wedmann et al de l’Institut de paléontologie de Bonn (Allemagne) ont découvert et décrit une Phyllie fossile sur le site de Messel, dans la Hesse, une zone datant de l’éocène (-57 à -36 millions d’années).
Le fossile de 6 cm de long présente des caractéristiques physiques très proches de celles des Phyllies actuelles, preuve donc que ce type de mimétisme homotypique et homochromique existait déjà à l’époque et que ces animaux n’ont pas eu besoin de beaucoup évoluer depuis.

lire la suite de l'article
vendredi 11 mai 2007
A propos des "Mâles" chez Carausius morosus
.
F.Gagneraud - Le Monde des Phasmes n°11 (Décembre 1990)
.
1/ Chez les phasmidés
D’après WHITE, l’analyse chromosomique montre :
Chez le mâle, un chromosome sexuel : XO
Chez la femelle, 2 chromosomes sexuels semblables : XX
2/ Chez Carausius morosus
a) D’après PIJNACKER
la femelle aurait 64 chromosomes dont :
3 chromosomes sexuels
61 autosomes
Le mâle n’en aurait que 63
2 chromosomes sexuels
61 autosomes
b) D’après BERGERARD (1961)
Il dénombre 64 chromosomes chez les deux sexes. De plus, il remarque que chez le mâle, durant la meïose, il y a appariement régulier de tous les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 mai 2007
Accouplement hors du commun de Heteropteryx dilatata ♀ et Haaniella dehaanii ♂
Christian BALAHY - GEPAI 98/0012 Florent BALAHY - GEPAI 98/0013
Paru dans Entomon 1998 la revue du GEPAI
Je conserve dans un terrarium plusieurs espèces de phasmes épineux : Aretaon asperrimus, Haaniella dehaanii, Heteropteryx dilatata, etc... tous à l’état larvaire pour des questions de place ; hors un beau jour de septembre, j’ai observé un accouplement hors du commun : Une femelle Heteropteryx dilatata au stade 5 était accouplée à un mâle adulte fraîchement métamorphosé de Haaniella dehaanii.
II m’était impossible d’intervenir et cet accouplement se maintînt plusieurs heures, combien, je ne le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 avril 2007
Présentation de phasmes en école maternelle
Gérard DOUCET - paru dans la revue Entomon du GEPAI 1998
Instituteur et entomologiste amateur, j’arrive parfois à marier ma passion pour les insectes avec ma fonction d’enseignant. Assurant des remplacements, j’ai été nommé pour l’année scolaire 97/98 sur un mi-temps en moyenne section de maternelle.
La moyenne section de maternelle :
Cette classe regroupe des enfants entre 4 et 5 ans. La petite section (PS), la moyenne section (MS) et la grande section (GS) constituent le cycle 1 appelé "cycle des apprentissages premiers".
Qui sont les enfants de moyenne section ? :
Après avoir franchi le cap (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 mars 2007
Tératologie : Oeufs de Carausius morosus (Sinéty,1901)
Résumé de lecture de "Recherches sur la Tératologie des Insectes" par P. CAPPE de BAILLON, 1927a.
Claude Lamorille , Revue Entomon / GEPAI 1999
La tératologie est la science des monstruosités et anomalies structurelles.
L’œuf normal :
Les femelles de Carausius morosus étant très prolifiques, leurs œufs sont bien connus.
Le chorion est fermé par un operculum muni, au centre, d’un capitulum ; une cicatrice allongée, située sur la face dorsale, représente la plaque micropylaire.
Les dimensions de l’œuf normal moyen sont les suivantes :
Longueur totale : 2,4-2,5mm
Chorion : 2,1 - 2,2mm
Largeur : 1,5 - 1,6mm
Hauteur : 1,8-1,9mm
Les œufs anormaux :
P. CAPPE de BAILLON (1927a) a procédé à une étude portant (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 mars 2007
Pour que dansent les Phyllies
Article initial en 4 parties
Par V. SPRETER
Le Monde des Phasmes n°19, pp. 16-21 (octobre 1992)
Le Monde des Phasmes n°21, pp. 4-5 (mars 1993)
Le Monde des Phasmes n°22, pp. 15-16 (juin 1993)
Le Monde des Phasmes n°25 (Mars 1994)
Le Monde des Phasmes n°19, pp. 16-21 (octobre 1992)
En parcourant les 18 numéros du "Monde Des Phasmes" parus jusqu’à ce jour on constate que près de la moitié d’entre eux contiennent tantôt une simple note, tantôt un article de fond se rapportant aux différentes espèces de Phyllies.
Les auteurs se nomment A. Deschandol, F. Langlois, P. Matyot, M. Vergne et j’en oublie. Toutes ces (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 janvier 2007
Expedition du Groupe d’Etude des Phasmes (GEP) en Guyane 1992-1993
LE MONDE DES PHASMES. Hors-série n° 1 Special Guyane (Novembre 1993)
1992 : DECOUVERTE DU BIOTOPE...
Le 03 août 1992 quatre personnes arrivaient en Guyane Française pour effectuer une mission scientifique, trois d’entre elles (Florence Auvray, Vincent Rarchaert et Pierre Emmanuel Roubaud) étaient spécialisées dans l’étude des phasmes. Cette première mission d’étude dans la forêt guyanaise se composait de trois parties :
Prospection sur la Montagne de Kaw pour récolter le maximum d’espèces
Prospection de la région de Saint-Laurent-du-Maroni afin de retrouver les espèces citées dans la (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 janvier 2007
Catalogue des Phasmes de Guyane Française (Novembre 1993)
Le Monde des Phasmes N° Hors-série n° 1 Spécial Guyane (Novembre 1993)
Mise en Garde : Le texte présenté ici commence à dater, les données sont présentées à titre d’information mais la taxonomie utilisée par les auteurs ainsi que les noms des espèces citées sont parfois obsolètes.
Les espèces répertoriées dans ce catalogue sont celles qui ont effectivement été rencontrées en Guyane Française. Nous n’avons donc pas tenu compte des espèces vivant dans les pays limitrophes et qui n’ont encore jamais été trouvées sur le territoire Guyanais ; bien que pour un certain nombre d’entre-elles il ne fait aucun doute (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 décembre 2006
Observation d’élevage et malformations chez Carausius morosus (Sinéty, 1901)
P.Léon / Le Monde des Phasmes n°23 (Septembre 1993)
E. Delfosse / Le Monde des Phasmes n° 25 (Mars 1994)
G.Bernard / Le Monde des Phasmes n° 29 (Mars 1995)
Observation d’élevage chez carausius morosus #1 P. Léon
Au cours d’éclosions multiples (deux à trois cents individus) suite à un mauvais contrôle des naissances j’ai pu constater les anomalies suivantes :
Malformations chez beaucoup de jeunes aux stades 3 et 4. L’extrémité de l’abdomen présentait une protubérance anormale. Mais, il ne s’agissait pas de "mâles".
Mortalités importantes chez les adultes, malgré un espace suffisant et une nourriture (...)

lire la suite de l'article
jeudi 21 décembre 2006
Point de vue et vue par point
Yann LEFRANC et Pierre-Emmanuel ROUBAUD*
Département Biologie du Palais de la découverte PARIS, FRANCE.
* G.E.P (Groupe d’Etude des Phasmes)
LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
Résumé : Le phasme à tiare : Extatosoma tiaratum (Macleay, 1827) est originaire d’Australie, il mesure 15 cm de long ; bien que la femelle recourbe son abdomen à la manière des scorpions, elle est parfaitement inoffensive. Comme chez beaucoup d’insectes (en particulier les Mantes), lorsque l’on observe un phasme à tiare, on croit voir une pupille dans l’oeil mais cet oeil est bien différent du nôtre. L’oeil de phasme est (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 décembre 2006
Incubateur à eau chaude
Compilation de 3 articles
Un incubateur à eau chaude - Guilhem BERNARD / LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
En réponse à l’article de Guilhem Bernard : Les difficultés de la création et de l’installation de l’incubateur idéal - Emmanuel Delfosse / LE MONDE DES PHASMES n° 34 (Mars 1996)
Le retour de l’incubateur à eau chaude. Guilhem BERNARD, Revue Entomon/GEPAI 1998
Un incubateur à eau chaude
Guilhem BERNARD / LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
Mots-clés : Incubateur, Oeufs, Elevage, Technique.
Eleveur de phasmes (Carausius morosus (Sinéty, 1901), Phenacephorus conucervi Brunner, 1907, Clonopsis gallica (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 décembre 2006
Chaleur et humidité (Aménagement d’un terrarium).
Philippe Ravat
Le monde des Phasmes n°34 ( juin 1996 )
Mots-clés : Elevage, Terrarium, Cage, Construction, Température, Humidité.
Ayant diversifié mes élevages, depuis 4 ans que j’élève des phasmes, j’ai voulu tenter l’aventure des Phyllies. Avant d’acquérir une nouvelle espèce, je décidais de construire un terrarium des plus adaptés, combinant chaleur et humidité optimale, sans variation de ces deux paramètres dans le temps.
J’avais jusqu’alors des terrarium en verre, que je fabriquais de dimensions variables mais toujours utilisés dans un sens habituel, avec un couvercle au dessus constitué d’une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 novembre 2006
Croissance d’une femelle Extatosoma tiaratum P.S.G. n° 9
Julien Sroka
LE MONDE DES PHASMES n° 34 (Juin 1996)
Mots-clés : Croissance, Elevage, Extatosoma tiaratum.
INTRODUCTION
Suite à mon annonce dans Le Monde Des Phasmes, un membre m’a fait parvenir une vingtaine d’oeufs d’Extatosoma tiaratum que j’ai disposé sur du terreau humidifié dans une boîte hermétique transparente. Six mois plus tard eût lieu la première éclosion. Je plaçais le nouveau-né dans un petit vivarium sur de la ronce fraîche, à une température de 20°C et une hygrométrie de 80 %. Je décidais alors de suivre la croissance de cet individu, en prenant soin de noter la date de chaque mue, la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 novembre 2006
Centrophasma hadrillus (Westwood, 1859) P.S.G. n° 146
Phil Bragg
LE MONDE DES PHASMES n° 30 (Juin 1995)
Article paru dans Phasmid Studies, 3(2) : 23-27.
Traduction Frédéric Langlois
Mots-clés : Centema hadrillus, P.S.G. n° 146, Distribution, Bornéo, Elevage, Description
Cette espèce fut décrite pour la première fois par Westwood en 1859, à partir de quatre spécimens collectés au Sarawak ( un adulte et trois jeunes). Lorsqu’il établi le genre Lopaphus (Westwood, 1859 : 99), il commenta que ce genre était plutôt artificiel et qu’il incluait de nombreuses formes différentes. Depuis, neuf espèces de ce genre ont été reclassées dans huit genres différents ! C. (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Les Phasmes de Grande-Bretagne, d’Irlande et des iles du Channel (2006)
Malcolm Lee, Gullrock, Port Gaverne, Port Isaac, Cornouailles. PL29 3SQ
Article paru dans la Newsletter n°107 de septembre 2006 du Phasmid Study Group (page 107.20 à 107.27)
Traduction Bruno Biron avec l’accord de l’auteur (With sincerely acknowledgements - friendships)
INTRODUCTION :
Depuis mon article de 1998 paru dans Phasmid Studies (Lee 1998), beaucoup de rapports sur l’observation de phasmes ont été reçus. Parmi les plus importants, on note que deux nouvelles espèces sont sur nos îles :
Clonopsis gallica sur Jersey
Bacillus rossius sur Tresco. Cette dernière espèce avait (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Etude sur la distribution des phasmes en Grande Bretagne (1994)
Malcolm Lee
le Monde Des Phasmes n° 32 , pages 5-11. (Decembre 1995) le Monde Des Phasmes n° 33 , pages 10-15. (Mars 1996)
Mots clés : Phasmida, Acanthoxyla geisovii, Acanthoxyla inermis, Clitarchus hookeri. Distribution, Royaume-Uni, Irlande.
Résumé : II existe pas de phasme originaire de Grande Bretagne, mais trois espèces de Nouvelle Zélande y vivent : Acanthoxyla geisovii (Kaup), Acanthoxyla inermis Salmon et Clitarchus hookeri (White). Une étude de la distribution à été lancée par voie de médias. Ce fut un succès, il y eut plus de 80 (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 novembre 2006
Etude d’Acanthoxyla inermis à Port Gaverne et Port ïsaac en Cornouaille
Malcolm Lee
Traduction P. Lelong
Le Monde des Phasmes n° 23 (Septembre 1993)
INTRODUCTION
En Août 1990, j’ai photographié un phasme dans mon jardin à Port Gaverne. Ma femme en avait déjà vu un au même endroit en 1988 et ma mère m’a raconté en avoir également observé quand elle était jeune dans le Devon dans les années 1920.
En Avril 1992, après avoir montré mes photographies à notre garde local du National Trust, Simon Ford, j’ai été contacté par Chris Haes, le Collecteur National d’informations pour ces insectes. D’après les photos, il fut capable d’identifier mon insecte comme étant le phasme "non armé" (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 novembre 2006
Un "mâle" Carausius morosus
V. Tamea
Le Monde des Phasmes n°21 (Mars 1993)
Les particularités de ce spécimen de Carausius morosus sont :
dessous du thorax rougeâtre, ainsi que deux petits traits sur le dessus du métathorax.
longueur totale de 54 mm
corps de couleur marron clair
profil général similaire à celui des femelles, mais en plus fin.
Il faut tout de même noter que ces "mâles" apparaissant de temps en temps dans nos élevages ont un appareil reproducteur non fonctionnel ; ce sont des gynandromorphes.
Voir l’article de F.Gagneraud - A propos des "Mâles" chez Carausius morosus - Le Monde des Phasmes n°11. Déc. (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 novembre 2006
Parthénogenèse chez les phasmes
parthénogenèse : reproduction qui se caractérise pas la succession de générations ne comportant que des femelles.

lire la suite de l'article
samedi 4 novembre 2006
Tropidoderus childrenii - PSG n°193
(Gray, 1833) TROPIDODERINAE
Fiche d’élevage de Jerome Le Maistre
5 espèces appartiennent à ce genre :
Tropidoderus childrenii
Tropidoderus gracilifemur
Tropidoderus michaelseni
Tropidoderus prasina
Tropidoderus rhodomus
Origine : Australie , Côte orientale du N-E au S-E. Queensland, Nouvelle-Galles du Sud, Victoria.
Habitat : Vit dans la canopée des forêts d’Eucalyptus. Le mimétisme des jeunes et des femelles y est particulièrement efficace. Les mâles sont parfois rencontrés à proximité des habitations, attirés par les lumières.
Prédateurs naturels : Corvidés tels Pies et Corneilles pour les adultes mais aussi et surtout de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 1er novembre 2006
Planches diverses
samedi 28 octobre 2006
Observations sur Acrophylla wuelfingi (Redtenbacher, 1908)
Guilhem Bernard
LE MONDE DES PHASMES n° 35 (Septembre 1996)
Mots-clés : Acrophylla wuelfingi, Elevage, Reproduction.
INTRODUCTION
Par l’intermédiaire d’un petit historique de mon élevage, je mets en place une série de questions et de problèmes qui, je l’espère, grâce aux réponses avisées des lecteurs de la revue, me permettront, ainsi peut-être qu’à d’autres éleveurs, d’améliorer la croissance et le maintient de ce grand phasme qui peuvent parfois causer quelques ennuis.
HISTORIQUE ET DESCRIPTION
Mon élevage d’Acrophylla wuelfingi a débuté le 23 avril 1995 par l’acquisition de deux couples au quatrième (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Enregistrement de l’émission "C’est pas sorcier" consacrée aux Phasmes
Maxime Biron (9ans)
Première diffusion de l’émission prévue : le dimanche 7 Octobre 2001 à 10h15 présenté par Frédéric Courant Jamy Gourmaud et Sabine Quindou Avec la participation de Bauduin Christophe et Arnaud, L’association Asper, Emmanuel Delfosse (Association Phyllie), Bruno et Maxime Biron
Je suis allé assister au tournage de l’émission "c’est pas sorcier" consacrée aux phasmes : ça m’a beaucoup plu. L’émission ne dure que 20 minutes mais elle a été tournée en 3 jours : 2 à l’extérieur et 1 dans le camion.
Il y avait au moins 12 personnes : 2 maquettistes, 1 journaliste, 3 caméramans, la (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
L’école de Giraumont aux journées-science à Auboué
CM1 -CM2 année 2000-2001 - Mr Didier Leroy
Les enfants de CM1, CM2 de l’école de Giraumont ont présenté aux élèves des autres écoles de la région de Briey les phasmes. D’abord apeurés, dégoûtés, effrayés, ils se sont ensuite familiarisés avec nos insectes. Observés, manipulés, les phasmes se sont promenés sur les mains, les bras
On écoute , on apprend ce qu’est un phasme : un insecte qui a le plus souvent la forme d’un bâton .
On n’a plus peur , le phasme se promène sur la main ...
A l’ordinateur , on vous présente d’autres variétés de phasmes sur le site de Bruno Biron :
Plein de photos des (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Ecole Notre Dame de la Sagesse - Exposcience 44
Classe de CE1 année 2000-2001 - Mme Elisabeth Nuliac et Mme Ghislaine Longis
Participation à Exposcience 44 en 2000 , 2001 et 2002
Avec l’automne sont arrivés par la poste de drôles de petites bêtes dans nos classes.
Enceintes d’élevage de fabrication maison , Merci les parents......
tout un projet pédagogique sur les phasmes .... Toute la classe se prépare à présenter ses travaux sur les phasmes à Exposcience à St jean de Monts en 2001
Visite de la classe aux Jardins du Brisard - http://www.jardins-du-brisard.com/
La classe de Mme Nuliac a reçu 2ième prix à EXPOSCIENCE 2002 -Halle de (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Liens web sur le travail lié aux Phasmes de différentes écoles
Ecole de St Herblon
Ecole Elémentaire Paris 11 - Classe de CP
Ecole St Germain du Teil Lozère , avec un jeu " où est le phasme ".
Ecole primaire Notre Dame de la Sagesse - NANTES - Classe de CE1 - Qui sont ces étranges brindilles ? Sont-elles vivantes ? Comment et pourquoi ont-elles ces comportements bizarres ?
Ecole les Ardillats classe de CP
Cityphasme Dossier sur les phasmes réalisé par les élèves de l’école de Plagne dans le cadre du concours de l’arche d’Edunet : caractéristiques biologiques du phasme, reproduction, alimentation, ses moyens de défense, construction d’une cage pour un élevage. (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Dessins de éleves de CP - Ecole Primaire Giraumont
Dessins de éleves de la classe de CP de Mr Didier Leroy - Ecole Primaire Giraumont

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Dessins de éleves de CE1 - Ecole Primaire Giraumont
Dessins de éleves de la classe de CE1 de Mr Didier Leroy - Ecole Primaire Giraumont

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Dessins de éleves de CE2 - Ecole Primaire Giraumont
Dessins de éleves de la classe de CE2 de Mr Didier Leroy - Ecole Primaire Giraumont

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Dessins de éleves de CM1 - Ecole Primaire Giraumont
Dessins de éleves de la classe de CM1 de Mr Didier Leroy - Ecole Primaire Giraumont

lire la suite de l'article
lundi 23 octobre 2006
Dessins de éleves de CM2 - Ecole Primaire Giraumont
Dessins de éleves de la classe de CM2 de Mr Didier Leroy - Ecole Primaire Giraumont

lire la suite de l'article
samedi 21 octobre 2006
ELEVEURS : Attention à vos espèces !
A.DESCHANDOL
Le Monde des Phasmes n°7 (Mars 1990)
L’arrivée régulière de nouvelles espèces dans nos élevages provoque un engouement bien compréhensible, mais il y a le revers de la médaille...
En effet, faute de place, de temps ou manque d’intérêt nous pouvons avoir tendance à plus nous occuper des « nouveaux arrivants » que des souches anciennes que nous élevons depuis des années. Réaction bien légitime et humaine s’il en est ! L’abondance d’espèces peut nous amener à abandonner l’élevage des certaines d’entre-elles et ainsi celles-ci vont se raréfier et le risque est qu’elles deviennent introuvables un jour (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 octobre 2006
Récolte et conservation des Phasmes
P. Bragg - Extrait de AES Bulletin (1990) 49, P 271-275 - Traduit de l’anglais par S. Mallet.
LE MONDE DES PHASMES n° 13 (Mai 1991)
Publié avec l’accord de P. Bragg - Merci !
INTRODUCTION :
De nombreux livres et articles expliquent aux entomologistes comment récolter et conserver les insectes. Beaucoup d’entre eux donnent des conseils et des techniques particulières nécessaires pour certains ordres d’insectes. De nombreux livres donnent des conseils concernant les Orthoptères, cependant je n’en ai pas encore trouvé un qui donne des conseils précis sur la capture et la conservation des Phasmes.
Les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 octobre 2006
Qu’y a t-il à l’interieur d’une Phyllium bioculatum ?
A. Deschandol
Le monde des phasmes n°21 (Mars 1993)
Une femelle de Phyllium bioculatum espèce de Malaisie, acquise auprès d’un négociant allemand, est morte quelques semaines après son arrivée dans mon élevage (sans doute de vieillesse...).
Elle a pondu régulièrement ses deux ou trois oeufs quotidiens jusqu’à 48 heures avant sa mort. Durant ses deux derniers jours elle s’était accrochée à une paroi de sa cage tout à fait immobile et j’ai remarqué qu’un liquide noirâtre suintait de ses orifices anaux.
Le troisième jour après l’arrêt de sa ponte je l’ai trouvée sur le dos, inanimée sur le fond de la cage (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 octobre 2006
Un cas de nanisme chez Acrophylla wuelfingi
Philippe Ravat
LE MONDE DES PHASMES n° 34 (Juin 1996)
Mots-clés : Elevage, Nanisme, Mue, Hormone .Acrophylla wuelfingi, .
J’observe depuis plusieurs mois au sein de mes espèces un phénomène curieux chez Acrophylla wuelfingi.
Des jeunes (8), sont sortis de l’oeuf la première semaine d’octobre, et ont commencé leur chemin dans la vie de phasme, confinés aux limites d’un terrarium de taille appréciable (75x60x40 cm) pour eux tout seuls.
Tout se passa bien lors des 3 premières mues qui, à chaque fois, se sont déroulées dans un intervalle de temps de 10 jours pour ces 8 individus.
Puis, un des jeunes (un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 octobre 2006
Régime alimentaire des phasmes de Singapour
Gérard Dupré
LE MONDE DES PHASMES n° 30 (Juin 1995)
Résumé : Un article paru dans Malayan Nature Journal (1994, 47 : 393-396) concernant les espèces de phasmes de l’état de Singapour mérite d’être porté à la connaissance des éleveurs du G.E.P. car plusieurs espèces répertoriées sont actuellement en élevage en France et débordent d’autre part le territoire de Singapour, d’où leur possible obtention en France.
Introduction
Les auteurs (Francis Seow-Choen, Tay Eng Pin, Paul D. Brock et Isaac Seow-En) indiquent que certaines espèces ont un régime très spécifique alors que d’autres sont beaucoup plus éclectiques (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 octobre 2006
Timbres des Iles Fidji
.
.
.
Tous ces timbres sont disponibles sur cette page : http://www.stampsfiji.com/stamps/ucikau/index.html

lire la suite de l'article
lundi 2 octobre 2006
Aménagement d’un vivarium
Guillaume Duchesne
LE MONDE DES PHASMES n° 30 (Juin 1995)
Voir ici une méthode plus simple et sans doute mieux adaptée.
N’ayant que deux ou trois années d’expérience dans l’élevage des phasmes, j’ai connu d’assez nombreux problèmes. C’est pour cela qu’après plusieurs essais, j’ai aménage un vivarium dont je fais ci-après la description
Tout d abord, lors d’un premier essai, je n’avais fait qu’aménager un petit aquarium et ne l’ai pas utilisé dans le sens "habituel". Plutôt que d’avoir l’ouverture au dessus, je prenais l’aquarium verticalement avec une porte frontale. Ceci (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 septembre 2006
Sauvetage d’un Acrophylla wuelfingi (Redtenbacher, 1908).
Guilhem Bernard
LE MONDE DES PHASMES n ° 32 (Décembre 1995 )
Mots-clés : Acrophylla wuelfingi. Elevage, Mue
De façon générale, les phasmes tombant au cours d’une mue semblent voués à une mort certaine. Cependant, il parait possible de leur éviter un destin tragique. Au cours du mois de juin 1995, vers les 3 heures du matin, alors que je rentrais à mon domicile, j’ai trouvé une femelle d’Acrophylla wuelfingi gisant sur le sol de sa cage, empêtrée dans son exuvie imaginale. Vu son état, elle était tombée au début de la mue. Contrarié (c’était ma première femelle adulte) j’ai donc tenté de lui (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 septembre 2006
L’appareil stridulatoire chez certaines espèces de Phyllium (Phasmatodea : Phylliidae)
Detlef Grosser
Traduit de l’Allemand par Monique Vergne
Le Monde des phasmes n°32 (Decembre 1995)p.12-13
Mots clés : Phyllium giganteum, Phyllium bioculatum, Stridulation, Comportement, Anatomie.
Résumé : Chez les Phyllium, il existe un appareil stridulatoire localisé dans le troisième article des antennes. Cet appareil est présent chez les deux sexes, mais seulement chez les mâles lorsqu’ils sont jeunes.
Il est peu question de l’appareil stridulatoire chez les Phyllium dans la littérature et ils sont oubliés en partie dans les croquis. Cela est probablement dû au dessèchement du 3ème article des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 septembre 2006
Gare aux pucerons !
Olivier Coiffier
LE MONDE DES PHASMES n° 31 (Septembre 1995)
Mots-clés : Phyllium giganteum, Pucerons, Comportement, Elevage.
Durant le mois de juillet, plus de la moitié de mon élevage de Phyllium giganteum Hausieithner, 1984, s’est retrouvé avec une ou plusieurs pattes manquantes et cela en moins de deux semaines ! Ce phénomène m’inquiétant vivement, j’examinais un à un tous les paramètres afin de trouver la cause de ce désagrément : la température et l’hygrométrie, ainsi que l’éclairage n’avaient pas subi de modifications notables. Pour ce qui était de la nourriture (chêne et ronce), elle (...)

lire la suite de l'article
dimanche 24 septembre 2006
Description d’un Gynandromorphe d’Extatosoma tiaratum (Macley, 1827)
E. Bruyère
LE MONDE DES PHASMES n° 20 (Decembre 1991)
Le gynandromorphisme est la conséquence d’un accident affectant la répartition des chromosomes sexuels au cours des mitoses de segmentation ; le corps de l’animal se trouve alors constitué simultanément de parties mâles et de parties femelles.
Lorsque la répartition des parties à caractère et de constitution mâle et femelle se réalise de chaque côté du corps de l’animal, on parle de gynandromorphe bipartite. Durant toute la phase préimaginale rien n’a retenu mon attention ; cet individu d’Extatosoma tiaratum avait l’apparence d’une femelle (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 septembre 2006
Les oeufs "perçants les feuilles" d’Asceles Redtenbacher, 1908
J. Sellick Traduit de l’anglais par P. Lelong
L’article original est paru dans Phasmid Studies, 2(2) : pages 54-55
LE MONDE DES PHASMES n° 27-28 (Octobre-Décembre 1994)
J’ai récemment reçu du Dr. Francis Seow-Choen un petit lot de curieux oeufs « perçants les feuilles », récoltés dans la réserve forestière de Sepilok à Sabah. Ce sont des oeufs d’Asceles margaritatus Redtenbacher, 1908, une espèce appartenant à la sous famille des Necrosciinae. Ces oeufs constituant un type distinct supplémentaire dans cette complexe sous famille.
Les oeufs de la variété ailée d’Asceles margaritatus ont été montrés à la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 septembre 2006
Diapherodes gigantea - P.S.G n°260
(Gmelin, 1789) - CLADOMORPHINAE
Fiche d’élevage de Jerome Le Maistre ; Synonymies : ; Diapherodes angulata (Fabricius) Rehn, 1903 ; Diapherodes gigas Drury, 1773 ; Diapherodes (Diapherodes) angulata (Fabricius) ; Diapherodes gigantea dominicae Rehn & Hebard, 1938 ; Diapherodes grayi (Kaup) Kirby, 1904 ; Haplopus grayi Kaup, 1871 ; Mantis angulata Fabricius, 1793 ; Mantis gigantea Gmelin, 1789 ; Mantis gigas Drury, 1773 ; Phasma angulata (Fabricius), 1798 ; Phasma angulatum (Fabricius) ; Phasma (Diapherodes) gigas (Drury)Westwood, 1837 ; Origine : Caraïbes (Guadeloupe - Dominique - Saint Vincent et les Grenadines - Grenade - (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 septembre 2006
Haaniella scabra - P.S.G. n°70
Redtenbacher, 1906 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Anne Cherpin
.
Origine : Sabah (Bornéo), Mont Kinabulu. Aspect : Petit phasme massif et épineux. Le plus petit des Haaniella.
Jeune : 2,4 cm environ.
Mâle : 5 à 6 cm de corps, antennes de 4,5 cm. Brun foncé, les élytres accolées laissent apparaître une marque blanche cordiforme (en forme de cœur) et le 5ème segment abdominal peut être blanc chez certains individus. Les épines, de couleur rouge foncé à vert-bouteille, sont plus développées que chez la femelle.
Femelle : 7 à 8 cm, antennes de 3,5 cm. Le corps est marron clair avec (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Anisacantha difformis
Redtenbacher, 1906 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de A. Szwab - Un grand merci à N. C.
Origine : Madagascar.
Aspect : Très jolie espèce microptère très légèrement épineuse, les ailes vestigiales sont violacées. Les jeunes stades sont vraiment magnifiques.
Jeune : Environ 15 mm à la naissance. La tête est rouge clair avec deux petites macules noires derrière les yeux, le thorax est assez sombre et l’abdomen est d’un joli beige-rosé. Le métathorax est marqué d’une grande tâche noire maculée de points blancs dont deux sont très prononcés. Les pattes sont superbes, en particulier les fémurs, la partie proximale est d’un joli vert-pomme, la (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Anisomorpha ferruginae - P.S.G n°198
Beauvois,1821 - PSEUDOPHASMATINAE
Origine : Sud-est des USA : Texas, Tennessee, Caroline, Kentucky, Oklahoma, Mississipi, Louisiane.
D’après Palisot de Beauvois, on le trouve aux États-Unis du sud-est, mais apparemment pas en Floride. Il n’y a aucun spécimen de cette espèce dans la collection d’arthropodes de l’état de Floride.

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Anisomorpha paromalus - P.S.G n°122
Westwood, 1859 - PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
 ; Synonymies : ; Anisomorpha monstrosa Hebard,1932 ; Origine : Bélize et Mexique.
Aspect : Attention lors des manipulations, ce phasme projette un liquide irritant jusqu’a 30 cm pouvant provoquer une légère cécité passagère ou une irritation des muqueuses. Se protéger les yeux et bien se laver les mains. Pas trop contrariés, ils sont sympas et il ne se passe rien.
Article au sujet de ces secrétions concernant Anisomorpha buprestoides
Deux articles à ce sujet, concernant Anisomorpha buprestoides :
Jet défensif d’un phasme / Thomas Eisner (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Anisomorpha buprestoides - P.S.G n°12
Stoll,1813 - PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron ; Synonymies : ; Phasma buprestoides Stoll, 1813 ; Phasma vermicularis Stoll, 1813 ; Spectrum bivittatum Say, 1828 ; Bacteria calamus Burmeister, 1838 ; Anisomorpha vittata Jaeger, 1854 ; Spectrum palmeus Taylor, 1862 ; Phasma graveolens King, 1867 ; Origine : USA. On les retrouve apparemment dans l’ensemble de la Floride et en Georgie autour de la plaine côtière de Golfe à l’ouest au Texas. (Rehn et Hebard [1916] ont listé des spécimens en Caroline du Sud, en Géorgie, en Alabama, et en Floride).
Aspect : Attention lors des manipulations, ce phasme projette un (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Haplopus micropterus - P.S.G.n°61
(St. Fargeau & Serville, 1827) - CLADOMORPHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron - Merci à Kristien Rabaey
Origine : République Dominicaine.
Aspect : Phasmes bâton ailé avec un dimorphisme sexuel important. Les ailes sont grises.
mâle : Longueur 10 cm. Ils ont des ailes longues qui sont rouge à l’intérieur. Les élytres sont brunes. Les cerques sont de teinte verte. La tête et le mésonotum ont des petites épines.
femelle : Longueur environ 15 cm. La couleur va du vert au brun. Les femelles ont des petites ailes qui dévoilent leur couleur rouge lorsqu’elles les ouvrent quand elles se sentent en danger. Elles se laissent tomber facilement lors des (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Haplopus cytherea - P.S.G.n°48
Westwood,1859 - CLADOMORPHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : République Dominicaine.
Aspect : Phasmes bâton ailé avec un dimorphisme sexuel important.
Jeune : Ils mesurent un peu plus de 1 cm et sont brun-vert-gris.
Mâle : 9 cm vert blanchâtre et brun. Très grêles, légèrement épineux avec des ailes rouges fonctionnelles.
Femelle : 14 cm gris-vert avec de toutes petites ailes (microptère).
Alimentation : Ronce, Chêne , framboisier , rosier, aubépine
Reproduction : Sexuée.
Incubation : 4 à 5 mois (ponte d’une centaine d’œufs sur le sol).
Développement : 5 à 6 mois et (parfois plus) à une température ambiante dans une (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Haplopus jamaicensis - P.S.G.n°214
Drury,1773 - CLADOMORPHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Voir aussi les Photographies au M.E.B. (D. Kunkel)
Origine : Jamaïque.
Aspect : très beaux phasmes ailés.
jeune : 1,5 cm vert, pattes brunes, allure caractéristique d’Haplopus.
mâle : 7 cm, vert bouteille brillant alors que le mésothorax est vert kaki surmonté de 2 épines noires à la jonction avec le prothorax. Les ailes sont rouges et il vole bien. Les élytres, 4 cm recouvrent presque tout l’abdomen, elles sont vert bouteille avec un léger trait blanc sur le coté. Antennes 4 cm.
femelle : environ 13 cm , généralement vert pomme parfois avec 2 petites cornes sur la tête (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Achrioptera punctipes - P.S.G.n°149
(Audinet-Serville, 1838) - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Voir en bas de page une sous-espèce : A. punctipes cliquennoisi Hennemann & Conle, 2004
Voir aussi les autres espèces du genre Achrioptera.
Achrioptera Coquerel, 1861 = Enetia Kirby, 1891 = Hovaspectrum Rehn, 1940
Origine : Madagascar.
Aspect : Peut être une des plus belles espèce ailée. Prévoir un vivarium de grande dimension. Elevage très difficile.
Jeune : 20-23 mm, bruns, plutôt vifs.
Mâle : 12 cm tête brune dorée avec des raies blanches et 2 épines jaunâtres, abdomen jaune prothorax et mésothorax bleu-vert plutôt brillant avec des épines. Les pattes sont brunes (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Trachyaretaon carmelae - P.S.G.n°255
Lit & Eusebio, 2005 - OBRIMINAE
Fiche d’élevage de Clément Molaro.
Origine : Phillippines (Babuyan Island).
Jeune : Assez allongé et fin dès la naissance ; aspect général plus allongé qu’Aretaon asperrimus. Brun clair au premier stade, puis varie du brun très clair au noir en grandissant, en passant par le brun foncé. Environ 2 cm.
On constate un drôle de ballet aux premiers stades : les jeunes se frottent souvent le dessous du prothorax contre les feuilles.
Mâle : Forte variation chromatique chez les mâles, ceux ci sont plus épineux que la femelle.
8 cm à l’âge adulte. Forme globale très proche d’Aretaon asperrimus. (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Bacteria sp "Equateur" - P.S.G. n°140
( ? , ?) - DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron - Mise à jour 24/02/2013 Yannick Bellanger
Origine : Équateur.
Aspect : Phasme bâton.
Jeune : Vert clair avec l’extrémité des antennes blanchâtre.
Femelle : 10 cm environ, corps légèrement granuleux de tonalité verte, pattes vertes. Les articulations pattes-corps sont très discrètement marquées d’un point jaunâtre. Les fémurs intérieurs avant sont vert-bleu sur 5 mm. Antennes 6,5 cm.
Alimentation : Ronces , Framboisier , Rosier
Reproduction : Parthénogénèse.
Incubation : 3 à 4 mois. Oeuf ovale de 3 mm sur 2 mm de couleur brun-beige. La femelle pond dans les 3 semaines suivant la (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Bacteria donskoffi
(Langlois & Lelong, 1998) - DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron et A. Szwab ; Synonymies :  ; Pseudobacteria donskoffi Langlois & Lelong, 1998 ; Origine : Guadeloupe , Son biotope naturel : zones sèches de la Guadeloupe.
Aspect : Phasme bâton très fin.
jeune : 1,7 cm filiforme, brun.
mâle : 10 cm environ, très fin. Corps brun-vert clair, pattes verdâtres. Antennes 10 cm. Yannick Bellanger a obtenu des adultes de tailles variable 80 mm, 90 mm et 98 mm. Certains étaient entièrement bruns-gris.
femelle : 13,5 cm environ, brun clair. Le 6ème segment abdominal est dilaté. Antennes 8,7 cm. Yannick Bellanger a obtenu une Femelle adulte (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Bacteria sp
(,) - BACTERIINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron
Origine : Costa rica ?
Aspect : Grand phasme aptère sans moyen de défense à part le camouflage.
Jeune : Très grand : corps 2cm, pattes 1,8 cm zébrées de blanc et noir. Abdomen brun-orangé, corps gris. Beaucoup de pertes même en les plaçant a 25°C avec humidité légère et une bonne luminosité.
Mâle : 11-12 cm environ sans les pattes, très fin, antennes 5,5 cm. La teinte générale est brun clair. Le prothorax est de dominante vert uni ou parfois brun clair avec quelque traits bruns discrets plus foncés. Petites ailes brun foncé de 0,7 cm. Les pattes longues et fines sont dans la (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Aretaon asperrimus - P.S.G.n°118
(Redtenbacher 1906) - OBRIMINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
.
.
Origine : Sabah (Bornéo), Philippines.
Aspect : Petits phasmes épineux sans difficulté particulière d’élevage.
Jeune : Légèrement épineux (brun noir), il mesure environ 1,5 cm.
Mâle : 5-6 cm, le corps est plutôt grêle, légèrement épineux et marron. Le thorax porte 4 épines plus importantes et très légèrement rougeâtres. Le dernier segment abdominal devient très renflé à la dernière mue.
Femelle : 8-9 cm. Elle est identique au mâle dans les teintes mais plus grosse. Le dimorphisme sexuel s’exprime nettement grâce à l’oviscapte qui ressemble à un "sabre" assez (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 septembre 2006
Brasidas samarensis - P.S.G.235
(Rehn & Rehn, 1938) - OBRIMINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron ; Synonymies : ; Obrimus sp (,) ; Origine : Philippines.
Aspect : Phasme épineux.
Jeune : 2 cm, grande variation de couleur dès le stade 2.
Mâle : 5,8-6 cm environ. Corps de couleur brun sable avec quelques tonalités vertes. Antennes 4,4 cm.
Femelle : 9,2 à 10 cm environ. Corps brun sable moucheté de vert (parfois brun). Il est couvert d’épines disposées symétriquement de part et d’autre de la ligne médiane. Les segments 2-3-4-5-6 possèdent 2 paires d’épines sur le dessus. Ovipositeur genre "Aretaon asperrimus". Antennes 5 cm.
Alimentation : Chêne, Ronces, Pyracantha, Laurier (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Canachus alligator - P.S.G.n°261
Redtenbacher, 1908 - Eurycanthinae
Fiche d’élevage A. Szwab et Jérome Le Maistre
Origine : Nouvelle Calédonie
Aspect : Plus petit que les Eurycantha auxquels il ressemble beaucoup et de manipulation plus aisée, ce petit Eurycanthinae présente une démarche saccadée typique assez amusante à observer.
Jeune : 1,5 à 2 cm.
Mâle : environ 5 cm. De teinte brune plus ou moins "orangée" selon les individus. L’ensemble du corps est recouvert de petites épines. Il a un comportement vraiment non agressif comparé à ses cousins plus grands du genre Eurycantha, il est par contre très rapide (tout comme la femelle) et préfère souvent la fuite.
Femelle (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Carausius sanguineoligatus - P.S.G.n°66
(Brunner v. Wattenwyl, 1907) - Famille : Lonchodinae
Fiche d’élevage Bruno Biron - A. Szwab
Origine : Sabah - Mt Kinabalu.
Aspect : C’est une petite espèce.
Jeune : Marron, minuscules et fragiles.
Mâle : 6 cm. Il est vraiment très très beau pour un Carausius.
Femelle : 8 à 8,5 cm, brune.
Alimentation : Ronces, Framboisier, Aubépine, Rose
Reproduction : espèce sexuée.
Incubation : 2 à 3 mois. Les oeufs sont vraiment très petits et fragiles, à manipuler avec precaution... Ils font moins de 2 mm de long sur 1mm de large. L’utilisation du sopalin et d’une pince fine est quasi obligatoire pour pouvoir récuperer les oeufs sur le sol. Incubation dans la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Carausius spinosus - P.S.G.n°241
(Brunner, 1907) - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de G. Joly
Origine : Malaisie occidentale et Thailande.
Aspect : "brindille" très mimétique.
Mâle : Le mâle est plus fin et plus petit, il fait 10 cm de longueur de corps sans les pattes et il a l’habitude de se pendre la tête en bas en s’accrochant à une branche par les pattes arrière, c’est une attitude caractéristique de repos et mimétique (ressemble bien à une brindille). Il possède deux cerques de préhension à l’extrémité postérieure ce qui permet de les différencier rapidement d’avec les femelles qui ne possèdent pas ces cerques.
Femelle : femelle 15 cm pour le corps sans les pattes, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Chondrostethus woodfordi - P.S.G.n°186
Kirby,1896 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron ; Synonymies : ; Carausius ribbei Brunner von Wattenwyl, 1907 ; Dixippus remanens Brunner von Wattenwyl, 1907 ; Myronides simplex Sharp, 1898 ; Myronides sordides Sharp, 1898 ; Myronoides woodfordi (Kirby) Brunner von Wattenwyl, 1907 ; Origine : Iles Salomon.
Aspect : type Lonchodes.
Jeune : 1,5 cm, assez vifs et fins. Bruns avec les tibias bariolés beige-brun, antennes 8 mm aux extrémités beige clair.
Mâle : environ 6-7cm très fin, pattes très fines. Le corps est filiforme, vert bouteille avec des nuances rouge aux articulations thorax-pattes. Les derniers segments (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Clitarchus hookeri P.S.G.n°7
(White 1846) PHASMATINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron
A noter 2 autres phasmes néo-zélandais présents en Angleterre appartenant au genre Acanthoxyla : Acanthoxyla geisovii (Kaup 1866) P.S.G. n° 80 , Acanthoxyla inermis (Salmon 1955) P.S.G. n° 81.
Origine : Nouv-Zélande et GB ou ils sont arrivés par bateaux sur des plantes.
Aspect : Phasme inerme. En Angleterre (à Tresco) où l’hiver est souvent doux, ils sont plutôt observés de mai à décembre au stade adulte. Les mâles sont inexistants en Angleterre mais peut être plus fréquents en Nouvelle Zélande leur pays d’origine (Etés plutôt frais et humides et hivers doux, pas de gelées). (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Cranidium gibbosum - P.S.G. n°321
(Burmeister, 1838) - CLADOMORPHINAE
 ; Synonymies : ; Craspedonia gibbosa Burmeister, 1838 ; Diapherodes gibbosa Burmeister, 1838 ; Fiche d’élevage : Emmanuel Delfosse (Association Arthropoda)
Origine : Guyane Française
Aspect : coloration générale plutôt vert clair. Le mâle ressemble à une brindille et la femelle à une feuille.
Jeune : Plus ou moins 22 mm. Il possède des pattes et des antennes très longues. Il est plus ou moins jaune-vert avec une bande marron-rouge plus ou moins foncée sur le dos et des mouchetures de la même couleur sur les pattes.
Mâle : 78 à 100 mm. c’est un Phasme ailé (capable de voler) de coloration (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Clonaria conformans - P.S.G.n°225
Brunner, 1907 - Famille : Pachymorphinae
Clonaria conformans. Thaïlande. Phasme baton

lire la suite de l'article
vendredi 8 septembre 2006
Clonaria luethyi - P.S.G n°218
Zompro,2000 - PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron ; Synonymies : ; Gratidia luethyi ; Origine : Thaïlande.
Aspect : phasme baton très fin.
Jeune : très fins, 1 cm gris clair, la même silhouette que les adultes (1cm, marron avec une bande claire sur le dessus du corps, antennes de quelques millimètres).
Mâle : 5 cm. Très fin. Pattes 3 à 4 cm très fines et oranges. Thorax et abdomen de même longueur et filiformes 0,5 mm de diamètre. Le corps est orangé sombre, parfois noir avec une bande marron-rouge sur le dessus du corps, sauf la partie ventrale qui est noire légèrement bleutée. Les antennes noires et fines font 1,5/2 cm. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Clonaria fritzschei - P.S.G n°179
Zompro,1999 - PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron ; Synonymies : ; Gratidia fritzschei ; Origine : Thaïlande.
Aspect : phasme baton très fin.
Jeune : très fins, brun, avec de longues pattes mouchetées de beige. La même silhouette que les adultes.
Mâle : 7 cm de long, le corps est très très fin, marron. Pattes vertes. Antennes courtes. Les Cerques terminant l’ abdomen sont assez développés.
Femelle : 8 à 9 cm de long. Corps plus gros que le mâle de couleur variable : de marron-rose à parfois vert. Antennes courtes.
Alimentation : Chêne, Hêtre, Ronces, Rosier
Reproduction : sexuée.
Incubation : 3-4 mois. L’oeuf est vraiment très fin (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Clonaria sp - P.S.G n°206
(,) - PACHYMORPHINAE
Origine : Tanzanie.
Nourriture : Rhododendron, Ronces
Développement : Comme les autres Clonaria sp.

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Clonaria sp - P.S.G n° ?
(,) - PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron ; Synonymies :  ; Gratidia sp ; Origine : Afrique ?
Aspect : phasme baton très fin.
Jeune : très fins, gris brun, le bout de l’abdomen est plus clair avec de longues pattes. La même silhouette que les adultes
Mâle : 7 cm de long, 9cm avec les pattes. Le corps est filiforme, vert avec une bande latérale brun jaune. Pattes tachetées vert brun. Tête triangulaire avec une bande jaunâtre sur fond vert, antennes courtes.
Femelle : 8 cm de long (12-13 cm avec les pattes) Corps plus gros que le mâle, moucheté de noir sur fond beige-gris. Les pattes sont longues, beiges, les fémurs (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Acrophylla titan - P.S.G.n°154
Macleay,1827 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Australie du nord-est.
Aspect : Phasme baton ailé avec un dimorphisme sexuel important (la femelle est « géante »)
Jeune : 2,5 cm verts clairs avec les yeux rouges et assez vifs (avec quelque fois une bande plus claire le long du corps). Lors des premières mues l’insecte est assez fragile. Eucalyptus dès les premiers stades .
Mâle : Le mâle a la même morphologie que l’Acrophylla wuelfingi en un peu plus grand. Attention lors des manipulations il est assez fragile des pattes.
Femelle : La femelle mesure 20 à 22 cm de long sans les pattes plus de 25 cm pattes (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Acrophylla wuelfingi - P.S.G.n°13
Redtenbacher, 1908 - PHASMATINAE
Phasmes bâton ailé avec un dimorphisme sexuel important (femelle « géante »). Pas très facile d’élevage, beaucoup de pertes au premier stade. Il semble que pour les jeunes des températures autour de 25-27°C ainsi qu’une bonne luminosité soit plus favorable.

lire la suite de l'article
jeudi 7 septembre 2006
Anchiale maculata - P.S.G.n°20
Olivier, 1792 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Papouasie. Nouvelle-Guinée.
Aspect : Elevage semblable aux Acrophylla wuelfingi mais un peu plus aisé.
Jeune : environ 22 mm, jaunâtre, yeux orangés, fragiles, difficiles à maintenir sur Ronces seules, mais avec de l’Eucalyptus au premier et 2ème stade, il n’y a pas de problèmes particuliers. Il semble que les jeunes apprécient des températures autour de 25-27°C ainsi qu’une bonne luminosité comme les Acrophylla.
Mâle : environ 10 à 11 cm, plus fin que la femelle, plutôt marron avec de grandes antennes (environ 5cm). Les ailes recouvrent une grande (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 septembre 2006
Creoxylus spinosus - P.S.G.n°31
Fabricius , 1775 - PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron
Origine : Iles de la Trinité, Guyane française, zone caraïbes.
Aspect : Femelle aptère, mâle ailé.
Jeune : 1 cm environ, brun, avec de grandes antennes. Au stade suivant, ils prennent de splendides couleurs très variées (voir photos 2)
Mâle : 5 à 5,5 cm. Brun variable plus mince que la femelle. Il possède des ailes de 7 cm d’envergure et 3 cm de long, grisâtres, tachetées de noir qui recouvrent une grande partie du corps. L’articulation aile-corps est légèrement rosée. Les ailes ne servent qu’à impressionner le prédateur, voleter ou amortir les chutes. La tête est surmontée de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 septembre 2006
Anchiale briareus - P.S.G. n°15
(Gray 1834) - PHASMATINAE
Fiche d’élevage Bruno Biron - A. Szwab . ; Synonymies : ; Acrophylla briareus (,) ; Ctenomorpha albopunctatum (,) ; Ctenomorpha nigrovaria (,) ; Diura briareus (,) ; Ctenomorphodes briareus(,) ; .
Origine : Australie.
Aspect : Elevage comparable à d’autres Phasmatinae, tels Anchiale sp ou Phasma gigas, celui-ci semble cependant nettement plus facile.
L’espèce paraît vraiment apprécier les ambiances assez chaudes.
Jeune : environ 20 mm à la naissance, vert-jaunâtre avec des touches orangées, assez semblable aux jeunes Anchiale sp. Les stades supérieurs sont vert-pomme maculés de blanc et présentent des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 septembre 2006
Cuniculina sp - P.S.G.n° 211
( ) - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bangladesh.
Aspect : Grand phasme bâton, très élégant.
Jeune : très très fin, vert-brun, antennes courtes, pattes rayées brunes et vertes. L’extrémité de l’abdomen est un peu plus brune.
Mâle : environ 13 cm, filiforme, prothorax court, le mésothorax et le métathorax sont de couleur marron avec 3 lignes brunes (1 médiane et 2 latérales) visibles jusqu’a l’extrémité de l’abdomen. Antennes 3 à 3,5 cm. L’abdomen est brun gris. A l’avant dernière mue : le corps est de couleur marron tacheté ça et là de noir et possède, au niveau de la zone articulaire corps-pattes, un (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Dares breiitensteini - Dares validispinus - Dares verrucosus
HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et Sylvain Klotz
Fiche regroupant plusieurs espèces du genre Dares, les conditions d’élevage étant similaires.
Développement : Variable 4 à 8 mois. Cela peut aller jusqu’à 1 an à une température ambiante. Ils préfèrent une atmosphère très humide très chaude et lumineuse (2 pulvérisations quotidiennes / 80% d’humidité / 25°C - un peu moins chaud la nuit). Ces phasmes apprécient les ambiances confinées (on peut d’ailleurs laisser incuber les oeufs dans le substrat du terrarium) mais il vaut mieux éviter que la condensation apparaisse, une humidité excessive peut causer un (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Diapheromera femorata - P.S.G n°35
Say, 1824 - DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : USA, Canada, dans l’Ontario méridional et le Québec. On le rencontre dans les buissons, les arbres etc...
N.B. Il s’agit de la seule espèce de phasme légalement autorisée à la vente aux Etat-Unis.
Les oeufs restent sur la terre tout l’hiver et la plupart des naissances ont lieu en mai (adultes en août). Ils étaient si nombreux dans l’Illinois au début du 20ème siècle, qu’ils étaient considérés comme des insectes nuisibles dévorant rapidement des arbres entiers comme chênes et merisiers (« 1 arbre en 1 heure »).
Vivants dans les arbres , la chute des oeufs faisait (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Entoria formosana - P.S.G.n° 228
Shiraki, 1911 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Taïwan.
Aspect : Phasme bâton.
Mâle : 9 cm environ, corps brun foncé d’aspect satiné, plutôt filiforme assez vif. Le dessous du corps est brun-noir comme les articulations des pattes. Antennes 3,5 cm.
Femelle : environ 10-11 cm. La tonalité générale est un mélange de plusieurs tons de brun moucheté mat. Le mimétisme avec les couleurs d’une branche est vraiment étonnant. Une ligne brune médiane discrète parcourt le corps de la tête à l’extrémité de l’abdomen. La tête possède 2 petites cornes dirigées vers l’avant et l’extérieur. N’ayant pas eu de nombreux spécimens, (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Entoria koshunensis - P.S.G.n° 227
Shiraki, 1935 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Koshun à Taïwan.
Aspect : Phasme bâton.
mâle : 10cm. La tête et le prothorax (court) sont bruns. Mésothorax et métathorax présentent une teinte marron foncé sur le dessus tandis qu’il sont plutôt de couleur orange au dessous et latéralement marqués de brun sombre. Les fémurs des pattes sont brun-rouge (surtout les pattes avant), articulations brunes. Antennes 2,5 cm.
femelle : 13 cm environ. Vert pâle avec "2 petites cornes" brunes sur la tête dirigées en avant et vers l’extérieur. Les segments abdominaux sont séparés de jaune. Antennes de 1,2 cm vertes aux (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Epidares nolimetangere - P.S.G.n°99
De Haan 1842 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Océanie - Sarawak.
Aspect : Petits phasmes épineux « globuleux » possédant un pouvoir de catalepsie important (faculté de rester immobile). On a beau les manipuler rien ne les réveille. Ils paraissent complètement morts en attendant la nuit (attention de ne pas les jeter lors du changement de nouriture !).
N.B. noli-me-tangere signifie "ne me touchez pas", on retrouve ce nom d’espèces chez certains végétaux tels la Balsamine des bois dont les fruits "explosent" au toucher.
Jeune : 1,4 cm (hors pattes) Brun-vert, il ressemble à un petit morceau de bois (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycantha calcarata ssp. - P.S.G.n°44
( Boiduval 1835 ?) - EURYCANTHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et Sylvain Klotz
 ; Synonymies : ; Eurycantha sp (,) ; Origine : Espèce indonésienne.
Aspect : très proche d’Eurycantha calcarata en plus impressionnante (taille plus importante, couleurs brune sur le dessus et plutôt verdâtre dessous). Les adultes sont capricieux et agressifs, les manipulations sont souvent très délicates...
Jeune : Diverses nuances de vert ou de beige, il vaut mieux les élever séparés des adultes.
Mâle : 12 à 13 cm. Ne pas mettre 2 mâles adultes dans le même terrarium, ils se combattraient. Ils possédent une sorte de "dent" ou d’ergot très pointu à (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycantha insularis - P.S.G. n°111
Lucas, 1869 - EURYCANTHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
 ; Synonymies : ; Eurycantha calcarata Lucas sensu Lucas, 1872 ; Eurycantha coenosa Redtenbacher, 1908 ; Eurycantha coriacea Redtenbacher, 1908 ; E. micracanthum Montrouzier ; Origine : Pap. Nouvelle Guinée
Aspect : Plus petit que ses cousins E.calcarata et E. calcarata ssp et de manipulation plus aisée.
Jeune : 1,8 à 2,5 cm. Il a une forme de petit morceau d’écorce plat de couleur noire à verte avec de petites marques blanchâtres sur le coté de l’abdomen.
Mâle : d’environ 7 cm. L’ensemble du corps est recouvert de petites épines, les fémurs postérieurs aussi mais (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycantha calcarata - P.S.G.n°23
Lucas 1869 - EURYCANTHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et Sylvain Klotz
 ; Synonymies : ; Eurycantha diabolus Redtenbacher, 1908 ; Origine : Pap. Nouvelle Guinée.
Aspect : "Phasme cuir" ou "phasme à carapace" de part l’épaisseur de sa cuticule. Le dimorphisme sexuel s’exprime principalement au niveau de l’oviscapte qui ressemble à un sorte de « pic » à l’extrémité carrée qui permet à la femelle de sonder le sol pour enterrer les œufs. Ils sont relativement peu sociables, affrontement des mâles (pour les femelles ?!) et difficultés de manipulation, ils peuvent "pincer" avec leurs pattes postérieures. Il est parfois utile (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycnema goliath - P.S.G.n°14
Gray, 1834 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
.
Synonymie invalidée avec Eurycnema osiris Gray, 1834
Origine : Australie.
Aspect : Grand phasme ailé. Elevage difficile.
Jeune : Brun gris, antennes courtes, avec l’extrémité de l’abdomen d’aspect « fourchu » en raison des cerques importants, assez mobile.
Mâle : environ 13-15 cm. 2 épines sur le mésothorax. Les ailes ne leur permettent que de planer. Il est parfois rare en élevage.
Femelle : environ 17 à 20 cm en moyenne, certaines femelles peuvent occasionellement atteindre voire dépasser 20 cm. De couleur et de forme assez variable elle est généralement verte (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycnema osiris - P.S.G. n° ?
Gray , 1834 - PHASMATINAE
Synonymie invalidée avec Eurycnema goliath Gray, 1834
Par Cameron Die Konigin : Texte paru dans The Phasmid Study Group Newsletter N 97 Decembre 2003 - Traduction Bruno Biron avec l’aimable autorisation de l’auteur . (with sincerely acknowledgements Cameron ! Bruno B.) Les photos présentées ne faisaient pas partie de l’article publié. Un grand merci à Paul D. Brock et Jerome Le Maistre et W & S Roddom’s pour leur contribution.
Origine : Australie
Introduction : Mes expériences avec les Eurycnema goliath ont été publiées dans le dernier bulletin d’informations du PSG, et je pensais qu’il (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Eurycnema versirubra - P.S.G.n°28
Audinet-Serville, 1838 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Malaisie, Java.
Aspect : Grand phasme ailé. Elevage difficile.
Jeune : Très grand et brun, cerques déjà bien visibles.
Mâle : 11,2 à 13,3 cm environ. vert-brun. Tête brune marquée de noir et parfois de bandes blanches (La tête possède 3 ocelles). Quelques épines sur le thorax. Pattes couvertes d’épines. Elytres et ailes postérieures brunes et brun-rouge en dessous. Les ailes sont transparentes nervurées vert. Cerques longs.
Femelle : 16 à 20 cm environ, dominante verte. Le mésothorax est recouvert d’épines sur le dessus. Sa partie ventrale, mouchetée ça et la de (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 septembre 2006
Extatosoma tiaratum tiaratum - P.S.G. n°9
Macleay, 1826 - TROPIDODERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
 ; Synonymies : ; Extatosoma hopei (,) ; Extatosoma hopii (,) ; Extatosoma tiaratum hopii (,) ; Phasma tiaratum (,) ; Origine : Australie
Nom vernaculaire : Phasme à tiare
Jeunes : Ils ressemblent à une fourmi (Leptomyrmex erythrocephalus), brun-noir de 1,5 cm environ avec un anneau blanc à la jonction du thorax et de l’abdomen. Ils sont très vifs et courent partout. Mâle (corps lisse) et femelles (petites épines dorsales) sont reconnaissable à l’oeil nu dès le deuxième stade. Cette ressemblance incroyable avec les fourmis est poussée jusque dans les (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Haaniella dehaani - P.S.G.n°126
Westwood 1859 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bornéo.
Aspect : Phasme épineux assez massif de couleur brune. Très mimétique avec le sol ou les écorces.
Jeune : Noir, épineux (2 épines derrière la tête sont bien visibles), 3 cm.
A la naissance, certains ont un petit triangle blanc visible sur le mésothorax et le 5ème segment abdominal est marqué de blanc. Les antennes longues ont une extrémité blanc-crème.
Mâle : Le mâle adulte mesure de 7 cm, il est brun sombre avec de petites ailes non fonctionnelles blanches et des épines vertes (5 mues) .
Femelle : La femelle est plus grosse 10cm, brun sombre en forme (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Haaniella echinata - P.S.G.n°26
Redtenbacher 1906 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Sabah (Bornéo).
Aspect : Le signe de reconnaissance pour cette espèce est la couleur bleu-émeraude de la membrane séparant les hanches du métathorax au niveau de l’articulation.
Jeune : déja gros à la naissance.
Mâle : 8 à 8,5 cm.
Femelle : 11 à 12 cm.
Alimentation : Ronces, Pyracantha, Rosier, Aubépine, Chêne, Hêtre, Lierre, Eucalyptus, Laurus.
Reproduction : Sexuée.
Incubation : Une solution consiste à recueillir régulièrement les oeufs en tamisant le sable du fond de la boite et à les placer sur une mousse synthétique dans une boîte plastique portant une (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Haaniella grayii - P.S.G.n°125
Westwood 1859 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Sarawak.
Aspect : superbe espèce d’Haaniella. La plus grosse espèce en élevage, les femelles ont des tailles parfois équivalentes à celles des femelles Heteropteryx dilatata : Voir ici une comparaison de femelles H. grayii et H. dilatata.
Jeune : déjà gros à la naissance.
Mâle : 9 à 9,5 cm. Plutôt brun. Les épines sont nombreuses et vertes. Celles situées sur le dessus sont très imposantes (voir les photos). Antennes 7 à 7,5 cm. Les pattes sont recouvertes d’épines. Quand il est dérangé, il n’hésite pas à faire entendre le froissement de ses ailes coriaces en (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Haaniella muelleri - P.S.G.n°112
De Haan 1842 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bornéo.
Aspect : Gros phasme épineux de couleur brune avec des taches blanches irrégulières donnant l’impression de mousse et de lichens. Très mimétiques avec le sol ou les écorces.
Jeune : Brun vert puis brun taché de blanc, environ 3 cm.
Mâle : Le mâle adulte mesure de 7 cm. Selon les souches les insectes peuvent être assez différents en ce qui concerne l’habitus. Très épineux, il est brun sombre ou brun clair avec de petites ailes vertes non fonctionnelles. Le corps est plus ou moins marqué de vert (ou brun noir selon la souche). L’abdomen brun clair peut (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Haaniella saussurei - P.S.G.n°177
Kirby, 1904 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
Origine : Sarawak.
Aspect : superbe espèce d’Haaniella. L’aspect général le rapproche d’Haaniella muelleri mais il s’en distingue notamment par sa plus grande taille. Chez les H. saussurei les épines latérales du mésonotum sont toutes de la même taille + une paire d’épines à l’arrière du pronotum presque inexistante.
mâle : 8 cm. Plutôt brun. Quand il est dérangé, il n’hésite pas à faire entendre le froissement de ses ailes coriaces en soulevant son abdomen et ses pattes arrières qu’il rabat violemment à l’instar des Heteropteryx dilatata. Adulte en 5 à 8 mois. (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Heteropteryx dilatata - P.S.G.n°18
Parkinson 1798 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
 ; Synonymies : ; Heteropteryx hopei Westwood ; Eurycantha graciosa Westwood 1848 ; Origine : Malaisie
Aspect : Phasme « géant » au dimorphisme sexuel très important bien visible au troisième stade.
Jeunes : 3 à 3,5 cm grisâtre avec des nuances brunes dès la deuxième mue. Il ont une forme de morceau d’écorce assez clair avec des segments abdominaux très marqués. Le mâle se différencie de la femelle par son avant dernier segment qui est blanc, la femelle porte une “pointe” au bout de l’abdomen : l’ovipositeur que l’on distingue très nettement au (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Hoploclonia abercrombiei - P.S.G n°165
Bragg, 1995 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Sarawak
Aspect : petits phasmes épineux introduit en élevage par P. Bragg & I. Abercrombie
jeune : noir plutôt mat avec le bout des antennes et de l’abdomen blanc cassé.
mâle : noir-mat. Le corps est couvert par 5 rangées d’épines brun-orangé. La tête possède 2 petites épines. Une paire d’épines médianes plus prononcées surmonte le Mésothorax. Les antennes (1cm) sont noires avec la pointe blanche. L’extrémité de l’abdomen est taché de brun-orangé.
femelle : brun orangé noir mat. Le corps est couvert d’épines brun-orangé voire crème plus grosses que celles du mâle. (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 septembre 2006
Hoploclonia gecko - P.S.G.n°110
Westwood, 1859 - HETEROPTERYGINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Sarawak
Aspect : très jolis petits phasmes épineux.
jeune : noir-brun très sombre, plutôt mat.
mâle : 3 à 3,5 cm. brun noir brillant. Les différents éléments composant le thorax sont couverts de grandes épines. Deux épines sur le dessus de la tête. Le mâle possède une fine ligne orangée allant du Metathorax jusque sur l’abdomen. Les fémurs médians et postérieurs possèdent des aspérités. Les articulations fémurs tibia sont plus claires. Antennes 1,5 cm.
femelle : environ 4 cm avec de jolies nuances dans les tons brun à brun-rouge. Antennes 1 cm.
Alimentation : Ronces, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lamponius guerini - P.S.G.n°101
Saussure 1868 - CLADOMORPHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Guadeloupe
Aspect : Mâle et femelle assez différents et aptère, de forme aplatie (aspect d’écorce) avec des attitudes d’immobilité réflexe. On rencontre 2 formes de Lamponius : une forme plutôt brune, et l’autre chez laquelle la femelle est recouverte de taches blanches. Facile d’élevage.
jeune : 1 à 1,5 cm brun foncé qui passe au vert clair pour les femelles après quelques mues (apparition des épines).
Mâle : type "bâton" 7 à 8 cm. Corps cylindrique, plus large au départ des paires de pattes. La tête avec des antennes de 4 cm possède 8 petites pointes à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lonchodes amaurops - P.S.G.n°100
Westwood 1859 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Voir aussi les Photographies au M.E.B. (D. Kunkel)
Origine : Sarawak.
Aspect : Ce phasme "brindille cassée" est aptère, il a un corps allongé et des antennes assez courtes. Très mimétique, ce sont des as du camouflage. Les 2 sexes possèdent une épine sur le 5ième segment abdominal (minuscule chez le mâle) et 4 épines à l’intérieur de l’articulation de la patte médiane.
Jeune : très fins ils mesurent de 10 mm de long et sont mouchetés brun et vert avec des antennes brunes aux extrémités plus claires. Ils sont plus verts aux 2 stades suivants.
Femelle : très (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lonchodes brevipes - P.S.G.n°19
Gray, 1835 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
 ; Synonymies : ; Lonchodes uniforme Westwood 1874 ; Origine : Malaisie Sarawak.
Aspect : Phasme « brindille cassée » aptère. C’est un grand Lonchodes, il a un corps allongé et des antennes assez courtes.
Jeune : très fins, ils mesurent de 10mm de long.
Femelle : 12 à 14 cm, elles sont brunes parfois grises et mouchetées de noir avec des variations de couleur importantes. Elle ressemble a une branche légèrement épineuse. Les pattes sont très découpées et tachetées, les antennes assez courte, 2 à 3 cm. L’abdomen se termine par une petite pointe triangulaire.
mâle (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lonchodes everetti P.S.G.n°67
(Kirby ,1896) LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Sabah (Bornéo).
Aspect : Phasme « brindille cassée » aptère. C’est un grand Lonchodes, il a un corps allongé et des antennes assez courtes. Un vrai bout de bois.
Jeunes : très fins, de couleur brune avec des pattes mouchetées "crème", de longues antennes marquées de blancs juste avant l’extrémité. Les articulations des pattes sont plutôt rouges. Ils mesurent de 10mm de long.
Femelle : 13 à 15 cm sans les pattes, plutôt jaune-vert tacheté de vert-brun plus foncé lui donnant un aspect général brun. La tête est plus verte et possède des antennes de 5 cm. Les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Hermagoras hosei - P.S.G.n° 36
Kirby, 1896 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bornéo (Sarawak).
Aspect : Ce phasme « brindille cassée » est aptère, il a un corps allongé et des antennes assez courtes. Ce sont des as du camouflage. Il existe de si grandes variations de l’habitus qu’il a été décrit sous un bon nombre d’espèces ! Je ne suis d’ailleurs pas certain que l’espèce que j’ai élevée soit vraiment des Lonchodes hosei hosei (= Hermagoras hosei, note de Y.B.)... Cette espèce était aussi appelée à tort Lonchodes haematomus (= Hermagoras haematomus, note de Y.B.) mais n’est semble-t-il plus en élevage. D’autres infos sur cet article.
jeune (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lonchodes mindanaensis - P.S.G.n°169
Brunner, 1907 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Philippines.
Aspect : Ce phasme « brindille cassée » est aptère, il a un corps allongé et des antennes assez courtes. Très mimétique, ce sont des as du camouflage.
Jeune : très fins ils mesurent de 10 mm de long.
Femelle : brun foncé, parfois gris moucheté de brun crème avec des variations de couleur possible. Les antennes sont assez longues. Mesurant plus de 10 à 11 cm, elle a la faculté de prendre des positions impossibles : en repliant les pattes dans l’alignement du corps, on la confond vraiment avec une branche cassée.
Mâle : filiformes, ils mesurent autour de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Mnesilochus modestus - P.S.G. n°138
(Brunner von Wattenwyl, 1907) - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Indonesie (Lombok) & Bornéo.
Aspect : phasme « brindille cassée » aptère.
Mâle : 8 à 9 cm. Le corps est brun vert l’abdomen quant à lui est vert. Les articulations fémur-tibia sont marquées de jaune. On retrouve, en moins soutenu, le rouge présent sur les fémurs antérieurs et postérieur de la femelle dont la couleur est plus acajou. Antennes longues 6,5 cm.
Femelle : 11 cm environ. Brun sable légèrement rosé d’aspect rugueux. Les fémurs postérieurs et la partie interne des fémurs des pattes antérieures sur 1cm sont fortement marqués de rouge. Antennes 5,5 cm. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lopaphus sphalerus - P.S.G n°174
Redtenbacher,1908 - NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
Voir aussi les Photographies au M.E.B. (D. Kunkel)
Origine : Viêt-Nam.
Aspect : Phasme ailé.
Jeune : Vert clair, ils sont très mobiles et se laissent tomber comme les adultes lors des manipulations. Puis aux stades suivants la teinte vire plutôt au jaune vert. Les antennes longues et fines dépassent les pattes antérieures étendues.
Au stade 2 : apparition sur le thorax de petites tâches blanches à l’emplacement des futurs tubercules.
Au stade 3 : différenciation male-femelle aisée, celle ci restant verte, le thorax du male commençant a s’assombrir (le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Lopaphus perakensis P.S.G n°37
Redtenbacher,1908 - NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Malaisie.
Aspect : phasme bâton.
Jeune : vert clair avec une ligne rouge sur le thorax.
Mâle : environ 6 cm filiforme de couleur brun foncé.
Femelle : 9-10 cm bâton brun foncé marqué de beige à l’extrémité de l’abdomen.
Alimentation : Chêne, Hêtre, Ronces, Framboisier, Rosier
Reproduction : sexuée.
Incubation : 3 mois dans un incubateur à 25°C. Oeuf ovale de 2,5 mm de long.
Développement : 4 mois dans une atmosphère humide (sans saturation) et à une température de 20-25°C.
Voir : (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
"Lopaphus" sp. (Sai Yok) P.S.G.n°252
- Détermination à revoir -
Fiche d’élevage de Bruno Biron
.
Note de Nicolas Cliquennois :
Il ne s’agit pas d’un Necrosciinae mais plutôt d’un Ramulus, Medauroidea ou apparenté.
Les oeufs sont cependant étranges.
Origine : Thaïlande (Sai Yok)
Aspect : Phasme Bâton aux teintes agréables.
Jeunes : Très petit, gris brun.
Mâle : Environ 8cm. De couleur rouge brique. Les fémurs des pattes antérieures sont plus dans les tons rouge brique à l’instar du corps. Les fémurs médians et postérieurs sont beiges. Les articulations tibia-fémur sont marquées de noir. Latéralement, on peut voir une fine ligne noire qui va du mésothorax à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Macynia labiata (Thunberg’s Stick-insect)
Thunberg,1784 - BACILLINAE
Texte de Paul D.Brock traduit par Bruno Biron avec l’autorisation des auteurs 10/2002 - full acknowledgement of Paul D.Brock et Hamish G. Robertson and the Biodiversity Explorer web site - Copyright 2002
Origine : Répandu du cap occidental et oriental d’Afrique du Sud. (Egalement rapporté de Madagascar, probablement par erreur.)
Aspect : Phasme bâton légèrement « dodu »...
Mâle : 4,2 à 5,2 cm. Les mâles sont plutôt en forme de phasme bâton avec de long cerques ; vert brunâtre léger, avec les pattes et les antennes vert-foncé, les cerques brun rougeâtre forment comme une pince. La tête et le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Malacomorpha cyllarius P.S.G. n°220
Westwood,1859 PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Jamaïque. Aspect : attention lors des manipulations, ce phasme projette un liquide irritant. Ils se recouvrent d’un liquide blanchâtre légèrement odorant quand ils sont dérangés. Jeune : marron, mat d’aspect.
Mâle : 3,8 cm environ, brun, avec une ligne brune plus foncée sur le dessus du corps allant de la tête au mésothorax. Ailes de moins de 2,5 cm recouvrant une partie de l’abdomen. Antennes de 3,5 cm.
Femelle : 5,5 à 6 cm environ, brun clair, avec une ligne brune plus foncée sur le dessus du corps allant (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Malacomorpha Jamaicana P.S.G.n°213
(Redtenbacher, 1906) PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
 ; Synonymies :  ; Anisomorpha jamaicana Redtenbacher, 1906 ; Origine : Jamaïque.
Aspect : Petite espèce mais attention lors des manipulations, ce phasme projette un liquide irritant, genre « gaz lacrymogène », pouvant provoquer une légère cécité passagère ou une irritation des muqueuses du nez. Se protéger les yeux et bien se laver les mains.
Jeune : marron, plutôt mat.
Mâle : . 3 à 3,5 cm. L’ensemble du corps, pattes comprises, est brun sombre (chocolat noir) tacheté ça et là de brun plus clair. Antennes de 2,5 cm zébrées des mêmes teintes.
Femelle : 5 à 5,5 cm. Couleur idem (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Medaura jobrensis P.S.G. n°202
Brock & Cliquennois, 2000 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
 ; Synonymies : ; Medaura brunneri Stal, 1875 ; Origine : Bangladesh.
Son nom provient du fait qu’il a été trouvé dans la région de Jobra district de Chittagong au Bangladesh.
Aspect : Phasme bâton. Belle allure et sympa à manipuler.
Jeune : 14 mm brun clair "sable", antennes courtes.
Mâle : 7 à 8 cm. Très joli de couleur pastel. Le mésothorax est brun sur les cotés, sur le dessus deux lignes rouges sont séparées par une ligne rose médiane. Le métathorax est rose sur le dessus avec 2 lignes noires de part et d’autre. Antennes 1,5 cm.
Femelle : 9,5 à (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Medaura scabriusculus P.S.G. n°216
Wood-Mason, 1873 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bangladesh
Aspect : Phasme bâton. Belle allure et sympa à manipuler.
Jeune : brun clair "sable", antennes courtes.
Mâle : 8 cm. Métathorax et mésothorax brun foncé, marqués de blanc et de tubercules sombres sur sa partie antérieure. Grande variabilité des teintes de brun. Antennes 4 à 4,5 cm.
Femelle : 10,5 cm. Nuances variables de brun, le thorax peut avoir des zones plus pâle avec une ligne médiane augmentée foncée, parfois totalement brune avec du blanc ; pattes parfois chinées. Des tubercules sont présents et clairsemés de granulation. Excroissances sur (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 septembre 2006
Medauroidea extradentata - P.S.G. n°5
Brunner, 1907 - PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron .
.
Origine : sud du Viêt-nam.
Aspect : Ce phasme est aptère, il a un corps allongé et des antennes relativement courtes. L’espèce est sexuée avec un dimorphisme sexuel important. Facile d’élevage.
Les jeunes : très fins ils mesurent environ 10 mm de long. Ils ont parfois les pattes vertes.
Les femelles : La teinte va du brun au vert cendré, elles sont plus trapues que les mâles et légèrement plus grandes (90 mm de longueur de la tête à l’extrémité de l’abdomen et 160 mm avec les pattes). Elles possèdent 2 tubercules épineux sur la tête qui évoquent de petites cornes. (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Megacrania tsudai - P.S.G n°323
Shiraki, 1933 - PLATYCRANINAE - (Tsuda’s Giant Stick Insect, Big-headed Stick Insect)
Fiche d’élevage de Bruno Biron et A. Szwab
 ; Synonymies : ; Megacrania alpheus sensu Willemese, 1955 ; Origine : Taiwan (semble présent au Japon seulement sur l’ile d’Iriomote et l’île d’Ishigaki). Cette espèce est principalement présente sur le côté est de la péninsule de Hengchun, et actuellement trouvée sur Green Island (Lue-dao).
La présence de ces insectes sur Orchid Island (Lanyu) est souvent mentionnée dans la littérature mais aucun spécimen n’y a été retrouvé jusqu’à présent. Cependant, quelques auteurs considèrent que la présence d’une population est très probable sur cette île (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Megaphasma dentricus P.S.G n° ?
(Stal) DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : USA. Cette espèces se trouve dans les bois, les forêts, et les prairies des Etats-Unis méridionaux. On les trouve en particulier au Texas, mais aussi au nord dans l’Indiana et l’Iowa ainsi que les états voisins tels que l’Oklahoma, l’Arkansas, et la Louisiane. (Milne, 1980).
Aspect : Ce phasme est le plus grand et le plus coloré des Etats-Unis.
Jeune : Fragiles. Grosses pertes à la naissance. (problème d’alimentation des premiers stades ???) pertes qui semblent diminuer avec le saule (Salix sp) et en présence de stades supérieurs qui ont déjà (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Menexenus batesii P.S.G.n°204
Kirby , 1896 - LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Iles Molluques.
Aspect : Phasme bâton.
Jeune : pattes zébrées vertes et brunes.
Mâle : 7 cm brun-vert. Antennes 5 cm. Les pattes sont vert-jaunâtre avec une tache blanche de 3 mm sur les fémurs médians.
Femelle : 9 cm, verte Les pattes sont vert-jaunâtre avec une zone rougeâtre aux insertions pattes-corps, une tache blanche de 3 mm sur les fémurs médians. Antennes 5 cm.
Alimentation : Ronces, Framboisier, Rosier, Aubépine
Reproduction : Sexuée.
Incubation :
Développement : environ 5-6 mois dans une atmosphère humide et chaude (22-25°C et 1 pulvérisation (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Metriophasma diocles - P.S.G. n°249
(Westwood, 1859) - XEROSOMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Panama, Colombie (note de Y. Bellanger : la répartition de cette espèce est probablement beaucoup plus vaste)
Aspect : Phasme ailé.
Jeune : vert, genre S. sipylus. Ils prennent des teintes très variables au stades sub-adulte.
Mâle : 6,5 cm environ, de couleur brun sable (plus clair en ventral). Les ailes sont beiges, transparentes marquées de taches brunes avec une touche bleutée à l’embase. Le mésothorax possède quelques aspérités. Antennes 6,5 cm. Ils volent très bien.
Femelle : 8,5 cm environ, de couleur brun sable. Les ailes sont beiges, transparentes (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Monandroptera acanthomera
Burmeister, 1838 - TROPIDODERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Ile de la Réunion
Aspect : Phasme splendide, les femelles adultes évoquent un peu Rhaphiderus spiniger en plus massif - voir ici.
Jeune : 1,5 cm environ avec des variations importantes. La tonalité générale est plutôt brun-vert. Les pattes sont vertes marqué de brun aux articulations (les pattes antérieures sont plus brunes). La tête est plus verte. Ils redressent souvent l’abdomen quand ils se déplacent.
Mâle : environ 13 cm de long. Le corps est vert vif légèrement brillant. Les tarses des pattes médianes et postérieures sont franchement orangés. (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Lopaphus trilineatus - P.S.G. n°217
(Carl, 1913) - NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bengladesh
Aspect : Espèce aptère. Belle espèce bâton.
Jeunes : 1cm vert très pâle, antennes longues (1 cm).
Mâle : 7 cm, ton brun foncé assez chaud, articulations brun foncé. La tête est zébrée longitudinalement de ligne brun clair et foncé. Les faces latérales du mésothorax et du métathorax sont vert-bleutées marquées de rouge juste avant l’insertion des pattes. Fine ligne noire médiane de la tête à l’extrémité de l’abdomen. Antennes longues 6 cm. Il saute et se laisse tomber sur ses pattes lors des manipulations.
Femelle : 9,5 cm. La tête est zébrée longitudinalement (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 septembre 2006
Medauroidea sp. "Thaïlande"
PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Thaïlande
Jeunes : de teinte vert clair.
Mâle : environ 8 cm - Antennes 10cm - Prothorax court et brun. Le mésothorax est brun rouge lisse. Le metathorax également mais il présente en plus une ligne brune médiane. l’abdomen est plus dans les tons brun. Pattes brun-orangé. Yeux blancs.
Femelle : environ 11cm - Antennes 9 cm - Yeux blancs. Tous les fémurs sont marqués de rouge violacé au niveau des articulation avec thorax. La teinte générale est jaune-vert plus ou moins moucheté de point blancs (dans certain cas) avec présence d’une ligne (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Oreophoetes peruana P.S.G. n°84
(Saussure, 1868) DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron A. Szwab
Origine : Pérou et Équateur en altitude.
Aspect : Très joli phasme qui présente un léger dimorphisme sexuel, c’est à dire une différence physique entre individus de sexes différents. En présence de danger ou s’il est vraiment dérangé par des manipulations brusques et hasardeuses ; il projettera un liquide blanchâtre odorant plutôt irritant pour nous (qui lui sert à éloigner les prédateurs) : bien se laver les mains après manipulation car on peut parfois ressentir une légère irritation de la peau voire un possible "gratouilli" dans le fond de la gorge ou les (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Orestes mouhotii P.S.G. n° 192
Bates, 1865 DATAMINAE
Fiche d’élevage de Hélène Haertelmeyer
Origine : Thailande, Malaisie.
Note sur le nom d’espèce : On lit parfois "mohoutii". Il faut à priori retenir mouhotii, car cette espèce a été nommée par Bates en l’honneur de M. Mouhot. Un autre litige d’orthographe se présente : le double i semble ne pas être correct... Le nom d’espèce serait donc Orestes mouhoti, sans compter les changement de genres !
Aspect : Petit phasme massif de couleur beige marbré imitant un morceau d’écorce. Le corps est rugueux du fait de petites excroissances "verruqueuses".
oeuf : Les oeufs ont un aspect "poilu", comme certains fruits (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Ocnophiloidea regularis P.S.G. n°32
(Brunner, 1907) DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Iles de la Trinité, Tobago. (à port of spain - la capitale)
Aspect : Espèce de Phasme brindille de petite taille. Les antennes des deux sexes sont plutôt longues et fines, (un peu plus longues chez le mâle). Elles sont constitués d’un premier segment plat tandis que le second est arrondi, mais c’est moins large chez le mâle. Les yeux sont noir brillant. Au-dessus de ceux-ci, nous observons une paire de petites épines.
Jeune : plus ou moins 18 à 20 mm (suivants les divers auteurs consultés). Le néo-né est de couleur jaune paille mais fonce rapidement au (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Neohirasea maerens P.S.G.n°173
(Brunner 1907) LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Voir aussi les Photographies au M.E.B. (D. Kunkel)
Origine : Viêt-Nam
Aspect : phasme calme, légèrement épineux, il dégage une petite odeur désagréable (beurre de cacahuète) mais sans risque quand il est dérangé. Facile d’élevage.
Jeune : 1cm environ, gris brun clair, l’extrémité des antennes est blanchâtre.
Mâle : 7 cm environ, brun avec de fines épines sur le prothorax : 4 épines, mésothorax : 15 épines, métathorax : 4 épines. Le dos est recouvert d’une ligne noire, les pattes sont noires. Pattes lisses. Antennes fines pour les 2 sexes.
Femelle : 9 cm environ, brune mouchetée de (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Neohirasea sp P.S.G. n°185
Rehn, 1904 LONCHODINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Thaïlande
Aspect : petit phasme trapu assez immobile d’élevage facile.
Jeune : petits et bruns, les jeunes femelles aux stades suivants sont vertes.
Mâle : 6cm, brun foncé moucheté de noir avec des reflets orangés et une bande latérale noire. Il possède 5 paires d’épines sur le dos jusque vers la tête dont 2 sont doubles, plus visibles et plus claires. Les antennes sont longues 4,5 cm. Les pattes sont brunes longues et robustes.
Femelle : 7cm, plus large que le mâle, corps très légèrement épineux. De couleur brune avec des tons orangés (et parfois marron (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Neohirasea hongkongensis P.S.G.n°242
Brock & Seow-Choen 2000 LONCHODINAE
Fiche d’élevage de David Ignace (04 2005)
Origine : Chine (Hong kong)
Aspect : Phasme type bâton plus ou moins massif. Les antennes mesurent +/- 3 cm.
Jeune :
Mâle : de 4 à 5 cm de long. La couleur du mâle passe du marron au marron foncé. Le mâle est plus fin que la femelle et porte quelques épines sur le thorax sinon le reste du corps est lisse. Les antennes sont légèrement plus longues +/- 3.5 cm.
Femelle : de 6 à 6,5 cm de long. La couleur et les motifs varient selon les individus, de couleur marron avec quelques zones plus foncée ou un peu plus claire avec des lignes crème sur le dos. (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Rhamphophasma spinicorne P.S.G.n°194
(Stal, 1875) PHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Bangladesh.
Aspect : phasme bâton.
Jeune : beige clair, très fin et fragile avec de grandes pattes fines.
Le bout de l’abdomen est légèrement plus foncé.
Mâle : 7cm, très fin, brun clair sur le corps. Les articulations et l’abdomen sont brun foncé.
Femelle : 10 cm vert bouteille du genre "Ramulus sp" en plus petit. Le dessous de l’abdomen est brun.
Alimentation : [Ronce, framboisier, rosier, aubépine
>115]
Reproduction : Sexuée.
Incubation : environ 3-4 mois. L’oeuf est en forme de bâtonnet (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
Ordre des Phasmatodea
Nicolas Cliquennois - Bruno Biron - Aout 2003
Clé de détermination des familles, sous-familles et tribus de phasmes. (par Nicolas Cliquennois et Bruno Biron - 08/2003)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
sous-Ordre des Areolatae - Famille des Aschiphasmatidae, des Pseudophasmatidae et des Heteronemiidae
Nicolas Cliquennois - Bruno Biron - Aout 2003
Clé de détermination des familles, sous-familles et tribus de phasmes. (par Nicolas Cliquennois et Bruno Biron - 08/2003)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
sous-Ordre des Areolatae - Famille des Bacillidae & des Phyllidae
Nicolas Cliquennois - Bruno Biron - Aout 2003
Clé de détermination des familles, sous-familles et tribus de phasmes. (par Nicolas Cliquennois et Bruno Biron - 08/2003)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
sous-Ordre des Anareolatae - Famille des Phasmatidae
Nicolas Cliquennois - Bruno Biron - Aout 2003
Clé de détermination des familles, sous-familles et tribus de phasmes. (par Nicolas Cliquennois et Bruno Biron - 08/2003)

lire la suite de l'article
mardi 29 août 2006
sous-Ordre des Anareolatae - Famille des Diapheromeridae
Nicolas Cliquennois - Bruno Biron - Aout 2003
Clé de détermination des familles, sous-familles et tribus de phasmes. (par Nicolas Cliquennois et Bruno Biron - 08/2003)

lire la suite de l'article
vendredi 25 août 2006
Parectatosoma mocquerysi P.S.G.n°258
Finot, 1897 ANISACANTHINAE
.
.
Origine : Madagascar
Aspect : Magnifique phasme épineux. Espèce découverte par A. Mocquerys dans une région boisée près de Maroacentra au Nord-Est de Madagascar. Décrite et dédiée à son inventeur par M. Finot dans les annales de la Société entomologique de France.
Sources : A.L. Clément - 1898 - La Nature. Revue des sciences et de leurs applications aux arts et à l’industrie. Suivi de : Bulletin météorologique de La Nature, Boîte aux lettres, Nouvelles scientifiques Volume 1903 : Trente et unième année, deuxième semestre : n°1567 à 1592 Description[4]-428 p., 419 ill.
Jeune : Déjà gros à la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 août 2006
Orxines semperi P.S.G.n°256
(Stäl , 1877) Necrosciinae
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Philippines, Bohol Island
Aspect : Phasme baton.
Jeune : 2 cm sans les antennes gris beige. Antennes longues 1,8 cm. Très fin et fragile.
Mâle : 7,5 cm environ. Thorax Brun orangé .Très fin. Antennes 7,5 à 8 cm zébrées de 6 marques blanches. Articulations des pattes brunes orangées. Micro ailes blanches. Yeux blancs.
Femelle : 11cm environ . Antennes 7,5 cm. Thorax d’un ton brun-vert kaki. Pattes zébrées beiges brunes et noires. Elle est recouverte de petites aspérités. Micro ailes noires. Extrémité de l’abdomen caractéristique.
Alimentation : Chêne, Ronces, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 août 2006
Oxyartes lamellatus - P.S.G n°182
Kirby, 1904 - NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron ; Synonymies : ; Oxyartes honestus Redtenbacher, 1908 ; Origine : Viêt-Nam
Aspect : Très beau phasme robuste. Vraiment une très belle espèce ! Quand ils sont dérangés il émettent une odeur plus discrète que les Sipyloidea sipylus.
Jeune : 1,8 cm à la naissance, brun gris, les pattes légèrement mouchetées. Les antennes mesurent 1,2 cm
Mâle : Brun sable-beige à brun foncé, environ 7 à 8 cm sans les pattes. La partie antérieure du corps est recouverte d’épines : Prothorax, 2 paires d’épines dirigées vers l’avant. Mésothorax : 1 première paire d’épines assez grandes dirigée vers (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 août 2006
Oxyartes spinipennis P.S.G n°188
Carl,1913 NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Viêt-Nam
Aspect : phasme Bâton avec de petites ailes.
Jeune : brun gris.
Mâle : 8 à 9 cm, Le mésothorax est vert-bleuté parsemé de courtes épines. L’abdomen est brun. Les ailes très courtes sont jaune-orangé marquées de noir qu’il déploie quand il est dérangé. Les pattes sont marron. Les antennes sont longues et mesurent 8 à 9 cm.
Femelle : 10 à 11 cm environ brune antennes 7,5 cm. Le mésothorax est parsemé d’aspérités. Juste après le prothorax très court, le mésothorax possède 2 paires de minuscules épines médianes brun-noir espacées de 3mm plus marquées. Les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 août 2006
Paraphanocles keratosqueleton - P.S.G. n.e.
(Olivier, 1792) - DIAPHEROMERINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron (merci Yannick pour les Photos )
Note de Y. Bellanger (25/02/2013) : une nouvelle souche de Paraphanocles keratosqueleton a été introduite dans les élevages suite à une expédition d’ASPER à Trinidad. Des différences notables entre la souche des Petites Antilles (de la Martinique au nord à Grenade au sud) et celle de Trinidad et Tobago ayant été relevées, il convient de ne pas mélanger ces deux souches. Il est probable que ces deux souches représentent deux espèces distinctes mais qui pourraient s’hybrider. Des recherches sont actuellement en cours.
Origine : Martinique (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 août 2006
Paramenexenus laetus P.S.G.n°145
(Kirby 1904) LONCHODINAE
Phasme originaire du Viêt Nam aux couleurs très sympas une fois adulte et dont le dimorphisme sexuel est bien marqué.

lire la suite de l'article
mercredi 23 août 2006
Parapachymorpha spinosa P.S.G.n°105
(Brunner ,1893) PACHYMORPHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Thailande
Aspect : phasme aptère .
Jeune : Très petits et beiges .
Mâle : 4 à 5 cm. Le corps est brun clair avec quelques épines du méso au métathorax (3 paires d’épines) l’abdomen est plus brun plus foncé. Antennes 2 à 3 cm.
Femelle : 6 à 7 cm, Très variable en couleur. Le corps brun ou vert est recouvert de petites épines de tailles variables, parfois marqué d’un peu de blanc. Antennes courtes 1 cm.
Alimentation : Lierre, Robinia, Ronces, Framboisier, Rosier, Pyracantha
Reproduction : Sexuée.
Incubation : 3 mois a 20-25°C. Oeufs vraiment mini, 2mm, marron (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 août 2006
Phaenopharos struthioneus P.S.G.n°205
(Westwood , 1859) NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Malaisie occidentale - Sumatra.
Aspect : Phasme bâton.
Jeunes : gris moucheté noir, antennes moyennes.
Mâle : 11 à 12 cm, fin, brun foncé uni parfois brun vert avec 2 épines dirigées vers la haut à la jonction meso-métathorax. Micro-ailes .
Femelle : 15 à 16 cm, petites ailes rouges avec des traits noirs, antennes longues , couleur brune parfois marquée de blanc.
Alimentation : Chêne, Ronce , Framboisier
Reproduction : Sexuée.
Incubation : oeuf rond noir 5 mm.
Développement : 5-6 mois. Dans une atmosphère légèrement humide (1 pulverisation tous les 2 ou 3 jours) (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 août 2006
Phaenopharos khaoyaiensis P.S.G.n°215
(Zompro, 2000) NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
 ; Synonymies : ; - ; Origine : Thaïlande
Aspect : Espèce microptère plus grande que P. herwaardeni.
Jeunes : gris brun, antennes longues.
Femelle : 13-14 cm environ de couleur brun sable à brun plus foncé. Le mésothorax possède de petites aspérités grises.
Elle possède 2 mini-ailes sur le métathorax qui sont rouges une fois déployées. Antennes 8 cm.
Alimentation : Millepertuis, Ronces, Framboisier, Pyracantha, Cerisier, Lierre.
Reproduction : Parthénogénétique en élevage.
Incubation : 5 mois environ à 22-25°C. Les oeufs noirs sont très légèrement ovales, presque ronds (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 août 2006
Phaenopharos herwaardeni.P.S.G.n°104
Hennemann, Conle & Brückner, 1996 NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Thaïlande (Park National de Khao Yai) , Ils supportent les baisses de températures de par leurs conditions climatiques originelles (forêt humide, altitude, amplitude de températures jour-nuit, jour 24°C, nuit fraîches à 6-8°C)
Aspect "red microwings" pour les 2 sexes. Autre nom : Phaenopharos sp
Jeunes : 2 cm couleur marron clair
Mâle : 10 cm. Très fin. Corps brun sombre sur le dessus et clair en dessous. Les antennes mesurent 8 cm. Petites ailes rouges que le mâle déploie s’il est dérangé.
Femelle : 12-13cm. Marron clair avec des variabilités de couleur et (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 août 2006
Parectatosoma hystrix P.S.G. n°133
Wood - Mason, 1879 ANISACANTHINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Madagascar
Aspect : Magnifique phasme épineux dont la souche est actuellement perdue, mais qui sait...
Jeune : 2 cm à la naissance. Le corps est gris vert et lisse. Ils ne sont pas très vifs !
Mâle : D’environ 7 cm, il est noir d’aspect brillant avec un thorax épineux. Le corps porte 4 épines légèrement dentelées sur la tête et 6 autres plus petites. Les ailes sont courtes 4mm, blanches à nervures noires. Les antennes sont noires et blanches.
Femelle : environ 9 cm. Les épines sont plus grosses et plus nombreuses que chez le mâle. L’abdomen plus (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 août 2006
Lopaphus sp - P.S.G n°115 "THAILAND 6"
NECROSCIINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Thaïlande
Aspect : phasme bâton
Jeune : très fins petits et fragiles, 1,4 cm de couleur dominante verte avec une ligne dorsale rouge-brun jusque sur l’abdomen. Les antennes sont longues et font 1,3 cm.
Mâle : 7 à 7,5 cm
Femelle : 8 à 9 cm, brun sable avec l’extrémité de l’abdomen crème. Les pattes sont légèrement zébrées, les pièces buccales sont rouges. Antennes 5cm.
Alimentation : Ronces
Reproduction : sexuée
Incubation : 4 à 5 mois à 25°C. Les oeufs sont petits, brun, 2mm de long.
Développement : environ 4 à 5 mois dans une atmosphère légèrement humide 1 (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 juillet 2006
Phalces brevis
Burmeister, 1838 BACILLINAE
Texte de Paul D.Brock traduit par Bruno Biron avec l’autorisation des auteurs 10/2002 - full acknowledgement of Paul D.Brock et Hamish G. Robertson and the Biodiversity Explorer web site - Copyright 2002
Origine : Très répandu dans la province de cap, Afrique du Sud. Également rapporté au Natal.
Aspect : Phasme Bâton
mâle : 5 à 5,5 cm, insecte aptère avec les antennes courtes. Brun verdâtre, avec trois marques vertes bleuâtres et bandes blanches sur le pronotum, la partie postérieure du mésonotum et du metanotum (utile pour le distinguer du mâle Macynia labiata). Les pattes sont vertes avec (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 juin 2006
Moisissures et œufs de phasmes
Emmanuel DELFOSSE - Revue Entomon du GEPAI 1998
Comme les Acariens ou certaines Mouches (Bradysia Winnertz, 1867 sp., par exemple de la famille des Sciaridae), la moisissure (Fusarium) qui apparaît sur les œufs de nos phasmes est indésirable. Les animaux et les champignons semblent liés. En effet, ces Acariens et ces Mouches, qui envahissent nos élevages, sont fréquemment dénitritophages : ils se nourrissent de matières organiques décomposées ou non. Désinfecter les œufs me semble une action malgré tout exagérée, à moins qu’ils n’aient traîné dans un milieu favorisant l’apparition de moisissure.
Quoi (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 juin 2006
La gestion d’un élevage de phasmes
Philippe RAVAT - Revue Entomon 1999 du GEPAI
Problématique :
Comment gérer un élevage en conciliant le bien-être des insectes et celui de l’éleveur (observations facilitées et disponibilité en temps) ? Eleveur de phasmes depuis 5 ans, j’ai commencé par quelques espèces et petit à petit je suis aujourd’hui en possession de 28 espèces. Bien souvent lors de contact avec des éleveurs pour des échanges, nous nous questionnons sur la gestion de nos élevages, d’où l’idée de cet article. Il a pour but de présenter comment je gère cet élevage conséquent, soit pour donner des idées à certains, mais surtout pour (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 mai 2006
L’identification des Phasmes
P.BROCK
Traduction du discours ’’ IDENTIFICATION 0F PHASMIDS ’’de P.BROCK donné le 16/09/90 à l’Institut Royal des Sciences Naturelles à Bruxelles à l’occasion de la 6 èime réunion du groupe Belge-Hollandais du PSG.
Le Monde des Phasmes n°9-10 Octobre 1990
Quand de nouvelles espèces entrent en élevage ou qu’il y a un arrivage d’espèces mortes, l’identification définitive peut nécessiter beaucoup de temps.
Discutons d’abord des problèmes de la taxonomie propre des phasmidés :
De nombreuses espèces sont décrites à partir d’une seule Femelle ou d’un seul Mâle (il faut souhaiter que ce specimen soit encore (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 mai 2006
Histoire d’une exuvie - Mue d’ Extatosoma tiaratum
Isabelle OELSCHLAEGER - Le Monde des Phasmes n°9-10 ( Octobre 1990)
Voir l’article de F. Sordet "Mécanisme de la mue chez les Phasmes"
A l’intention des gens qui se demanderaient toujours si la mue débute par la tête ou par la queue ou encore pour ceux qui ont du mal à digérer, non pas leur cuticule, mais des termes un peu trop spécialises, je me suis penchée sur ma cage à phasmes, munie d’un commentaire épineux et de beaucoup de patience. J’ai ainsi tenté de faire un parallèle entre les descriptions doctorales et mes propres observations.
Le phénomène de mue est la solution trouvée par la nature (...)

lire la suite de l'article
mercredi 12 avril 2006
Phyllium sp "Philippines" P.S.G. n°278
Phyllinae
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Philippines
Aspect : Espèce sexuée. Phasme ayant l’apparence naturelle d’une feuille et d’élevage assez facile. Il ne faut pas oublier de bien gérer la reproduction car les mâles ne vivent pas aussi longtemps que les femelles.
Note perso Arno S. : L’espèce Phyllium sp présentée ici n’est pas sans évoquer Phyllium hausleithneri, espèce Malaisienne. Rarement rencontrée dans la nature (Francis Seow-Choen - Michael K.P.Yeh) et apparemment facile d’élevage tout comme Phyllium sp, Phyllium hausleithneri présente aussi des œufs très semblables à ceux de Phyllium (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 avril 2006
Pseudophasma acanthonotus - P.S.G.n°189
(Redtenbacher, 1906) - PSEUDOPHASMATINAE
Fiche d’élevage de Bruno Biron
Origine : Venezuela
Aspect : Très sympathique phasme ailé, assez vif dans ses déplacements et qui vole très bien.
Jeune : 12mm brun sombre.
Mâle : 4,5 à 5 cm, brun . Les antennes sont longues (5 cm), zébrées de noir et de blanc. Les élytres sont courtes, de couleur brune et ornementées de micro-cellules. Les ailes sont grises une fois dépliées et permettent le vol. (copie de la femelle en plus petit)
Femelle : 7,5 cm environ de tonalité brun-foncé. La tête est superbe, zébrée brune et noire, les yeux (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 mars 2006
Sceptrophasma hispidulum P.S.G n°183
(Wood-Mason, 1873) PACHYMORPHINAE
Sceptrophasma hispidulum, Gratidia hispidula, Gratidia sp

lire la suite de l'article
mardi 14 mars 2006
Proscopia sp
Synonymies : Prosarthria teretrirostris - Proscopia luceomaculata
le nom le plus juste reste Proscopia sp (E. Delfosse)
Famille (Proscopidae)
Ordre ORTHOPTÈRE
Origine : Équateur
Aspect : Criquet aptère qui saute facilement. (leur tête leur a valu le surnom de "criquet bouteille" ou " criquet à tête de cheval "). Le dimorphisme sexuel n’apparaît qu’à la quatrième mue.
jeune : 1 cm. Identique à l’adulte de couleur brune.
mâle : 7cm, fin, (4 à 5 mues). Le mâle est vert avec des plages jaunes sur le thorax , en regard de l’insertion des pattes et sur la tête au dessous des mandibules. Les fémurs sont (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 mars 2006
Proscopia sp (Proscopia scabra)
(Klug ,1820)
Le nom le plus juste reste Proscopia sp, le Genre Proscopia mériterait une révision complète (E. Delfosse).
Famille (Proscopiidae)
Ordre ORTHOPTÈRE
Origine : Guyane Française
Aspect : Criquet aptère qui saute facilement. La forme de leur tête leur a valu le surnom de "criquet bouteille" ou "criquet à tête de cheval".
Le dimorphisme sexuel n’apparaît qu’à la quatrième mue.
jeune : 1,5 cm identique à l’adulte de couleur brune.
mâle : 12 cm. Fin, de couleur bleu vert (4 à 5 mues)
femelle : 15 à 18 cm brune tachetée avec quelques reflets bleus sur les pattes. (5 à 6 mues)
Alimentation : (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 février 2006
Bibliographie
Bibliographie sur les phasmes.

lire la suite de l'article
vendredi 10 février 2006
Extatosoma spp
Révision du genre - Paul D.Brock 2002
Concernant la révision du genre Extatosoma , P.D.Brock en 2002 ne distingue plus que deux espèces : E. tiaratum pour l’Australie, E. popa pour la Nouvelle-Guinée. Quant à E.bufonium et E.carlbergi, ils ont perdu leur rang d’espèce et doivent être notés respectivement tiaratum bufonium et popa carlbergi Il existe de grandes variations de taille en fonction de la localité des espèces et de l’alimentation que ce soit en élevage ou dans la nature pour les 2 espèces .

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Naturalisation des phasmes
Une expérience personnelle de naturalisation des phasmes
Comme beaucoup nous avons voulu conserver des exemplaires des phasmes que nous avons élevés. Nous nous sommes donc servis de nos expériences dans la naturalisation d’autres ordres d’insectes (Lépidoptères, libellules et cétoines) ; voici donc quelques infos.
Mort du phasme
L’utilisation de phasmes décédés de mort naturelle est aléatoire, il faut prélever le sujet le plus tôt possible pour éviter toute dégradation. De plus les spécimens âgés ne sont pas souvent en parfait état.
Si vous possédez un élevage important, il est préférable de sacrifier de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 février 2006
Dryococelus australis
Dryococelus australis représente une découverte significative pour les scientifiques

Un phasme qui a vécu avant les dinosaures et que l’on pensait disparu depuis 80 années a été trouvé vivant sur une île de la côte australienne.

Les scientifiques radieux ont comparé la découverte de l’insecte géant incapable de voler comme "l’événement le plus significatif depuis la découverte du pin de Wollemi ".



lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Centre d’élevage Arthropodia
Le 31 Janvier 2004, Emmanuel Delfosse, Christophe Hanot, mon fils Maxime et moi-même, nous sommes rendu chez Christophe et Arnaud Bauduin dans leur centre d’élevage Arthropodia de Flers en Escrebieux. Cela faisait bien longtemps que l’envie nous démangeait de pouvoir leur rendre visite et nous n’avions jamais trouvé le temps d’honorer leur invitation. Cette rencontre chaleureuse à été l’occasion d’observations intéressantes : tentative d’accouplement de mygales (Citharischius crawshayi), nourrissages divers ... ( mon fils était ravi ) .
Autour d’une bonne bière, Emmanuel a présenté à Christophe (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Le mot phasme à travers le monde
Retrouvez ici quelques dénominations communes des phasmes à travers le monde.

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Phasma gigas
Kim d’Hulster (traduit de la sticklist)
Phasma gigas est une espèce sexuée.
Les nymphes masculines sont facilement identifiables parce qu’elles sont plus minces et on peut voir les parties génitales sous l’abdomen (petite ampoule). Je ne sais pas s’il est possible de multiplier les P.gigas par parthénogenèse car tous les bons élevages qui ont été multiplié étaientt sexués.
Il vaut toujours mieux de multiplier une espèce sexuée avec des mâles et des femelles. Les cultures parthénogénétiques ne donnent pas (parfois) de bon résultats avec par la suite quelques "mauvaises" générations...
Il semble que (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Discussion à propos des phéromones, des chimiorécepteurs des Phasmes et des accouplements
Emmanuel Delfosse 08/1998 - 3, Rue de Montmagny 95410 Groslay -(Paru dans Entomon-Lettre du GEPAI n° 5, (juin 1998)
Les phéromones (qu’on devrait d’ailleurs noter phérormones, si l’on voulait être plus juste) semblent avoir une place de choix dans la vie des Insectes aussi bien que dans celle d’autres animaux, y compris l’homme et même chez les plantes, les champignons... Elles sont diverses et pas seulement sexuelles : substances bénéfiques, sécrétions défensives, sécrétions odorantes chez les fleurs pour attirer les Insectes pollinisateurs...
Chez le Papillon, elles sont connues depuis longtemps. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Le nom scientifique des Insectes
Claude Lamorille - revue Entomon 1998
La date du point de départ de la nomenclature zoologique a été fixée arbitrairement, au 1er janvier 1758, date à laquelle deux travaux sont réputés avoir été publiés, à savoir :
le "Systema Naturae" de Carl von Linné, lOème édition, et
l’ "Aranei Svecici de Clerck, prioritaire sur le précédent.
Le nom scientifique des insectes est en latin, langue universellement reconnue pour désigner les espèces du règne animal comme du règne végétal. Il est toujours formé de 2 mots "imprimés en caractères différents de ceux du texte" ; ce sont en général les italiques qui sont (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
La description et la classification des espèces de phasmes
Claude Lamorille - revue Entomon 1998
La classification des Phasmes est très complexe et a énormément évolué depuis Linné en 1758, point de départ de la Classification des Etres Vivants.
Carl von Linné dans la l0ème édition de son ouvrage "Systema naturae" publiée en 1758 ne décrit que 2 espèces de phasmes classées dans l’ordre des Orthoptères.
Fabricius en 1793, Latreille en 1796 & 1802, Illiger en 1798, Stoll en 1813 présentent de nouvelles espèces.
En 1835, Gray dans son "Synopsis of Phasmidae" (48 p.) donne une brève description, en latin, de 108 espèces de phasmes et d’un certain nombre d’espèces mal (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Un peu d’Anatomie
Anatomie externe :
Le squelette du phasme est externe . C’est une véritable armure : l’exosquelette. Il est composé d’une couche cornée très dure, appelée chitine (produite par des cellules internes) recouverte d’une couche de cire empêchant la déshydratation de l’insecte. Pour grandir il sera obligé de se débarrasser de cette enveloppe : la mue. Avant la mue , l’épaisseur de l’exosquelette devient plus fine car l’insecte absorbe les éléments qu’il contient. L’ ancien exosquelette va se fendre pour être remplacé par un nouveau, plus grand. Avant que celui-ci ne durcisse, l’insecte va grossir en (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 février 2006
Législation & Réglementation
Code de l’environnement (anciens textes)
Le code rural, partie réglementaire : article R*211-1 à R*215-3.
Décret no 2002-266 du 22 février 2002 relatif aux établissements détenant des animaux d’espèces non domestiques et modifiant le code rural.
Le certificat de capacité donne l’autorisation d’élever des animaux d’espèces non domestiques (les phasmes pouvant être désigné comme tels).
Cette autorisation administrative n’est obligatoire que dans les cas suivants :
- entretien et présentation au public d’animaux vivants d’espèces non domestiques de la faune locale ou étrangère,
- élevage d’animaux (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
Généralités sur l’élevage des Phasmes
Bruno Biron
L’élevage des phasmes passe par la nécessité d’ essayer de recréer le milieu naturel dans lequel évolue l’insecte.
Le gîte
Un terrarium plastique ou verre plus haut que large pour faciliter les mues avec une aération au plafond de préférence pour éviter la condensation ( retombée de grosses gouttes sur les insectes, noyade des nouveaux arrivants ...), et une ouverture d’accès facile pour les manipulations pour le nettoyage , récupération des œufs et des nouveaux nés.
Le fond peut être constitué de sable, de terreau ou de tourbe plus ou moins humide ( pas mouillé ! ) qu’il faudra alors gérer (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
Curiosités
.
.
.
Les Phasmes sont d’excellents animaux de compagnie qui permettent aux enfants d’être sensibilisés à l’importance de la nature tant sur le plan animal que végétal. Je tiens tout particulièrement à remercier le Dr Francis Seow-Choen pour sa gentillesse et sa générosité pour l’ensemble des photos qu’il m’a autorisé a utiliser sur le site.
I want to particularly thank Dr. Francis Seow-Choen for his kindness and his generosity, for the whole of photographs he authorized me to use on this site. With sincerely acknowledgements.
Radiographie d’un phasme La qualité n’est pas excellente mais on (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
Bilan d’élevage d’Extatosoma tiaratum et de Cranidium gibbosum
Gérard Doucet
Le Monde des Phasmes n° 35 (Septembre 1996)
Mots-clés : .Elevage, Ponte, Incubation, Extatosoma tiaratum, Cranidium gibbosum.
Extatosoma tiaratum
92-93 Je reçois des oeufs le 12/11/92. Les naissances s’étalent du 20/05/93 à début juillet 93. C’est peu comme information... et je reprends conscience à cette occasion de la nécessité absolue de dater les informations et de les détailler (nombre d’oeufs, nombre de jeunes morts,...).
93-94
Ponte à partir du 12/10/93.
Naissance du 27/07/94 au 14/04/95. De ces dates, on peut déduire la durée de (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 février 2006
Le phasme qui marchait sur l’eau
Alain DESCHANDOL
LE MONDE DES PHASMES n° 29 (Mars 1995)
Mots-clés : Emission, Reportage, Correction
« Un phasme, un chasseur d’un centimètre de longueur qui hante nos rives herbacées ... » C’est en ces termes que nous a été présenté un insecte marchant sur l’eau, dans une séquence télévisée de la cinquième chaîne, au cours d’une émission diffusée le mardi 20 février 1995. Le titre du reportage était « Marcher sur l’eau » et effectivement il nous a été montré un certain nombre d’insectes vivant habituellement à la surface de l’eau.
La séquence consacrée au "phasme" a durée 15 secondes et il est vrai que l’insecte (...)

lire la suite de l'article