Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/100/sda/5/e/lemondedesphasmes/ecrire/base/db_mysql.php on line 64

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/100/sda/5/e/lemondedesphasmes/ecrire/base/db_mysql.php on line 64
[Le Monde des Phasmes / The World of Phasmids (Leaf and Stick insects)]
Accueil du site :: Plantes nourricières :: Fiches plantes par familles




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr

Famille des Fagaceae
samedi 11 février 2006
par Arno

Embranchement des Spermatophytes, Sous-Embranchement des Angiospermes, Classe des Magnoliopsides (Dicotylédones), Ordre des Fagales.

Cette famille très utile voire indispensable pour l’alimentation de très nombreuses espèces de phasmes compte près d’un millier d’espèces d’arbres et arbustes présents dans la plupart des régions tempérées et chaudes du globe.

Le genre Castanea

JPG - 28.3 ko
Castanea sativa

On compte une douzaine d’espèces de châtaigniers, toutes rustiques, caduques et de culture facile pourvu que le sol soit bien drainé et de préférence légèrement acide. Assez faciles à se procurer quelque soient les régions. On citera pour mémoire C. sativa (le Châtaignier) dont il existe quelques cultivars, mais aussi C. dentata (le Châtaignier d’Amérique) et C. mollissima (le Châtaignier de Chine).


Le genre Chrysolepis

Ce genre (syn. Catanopsis) est particulièrement intéressant en raison de son feuillage persistant. Chrysolepis chrysophylla se rencontre parfois, cette espèce Nord-Américaine est un arbre pouvant dépasser 10 m, de rusticité excellente il apprécie néanmoins le climat océanique avec une exposition ensoleillée. Les feuilles mesurent une bonne dizaine de centimètres et les fruits sont semblables à ceux du Châtaignier.


Le genre Fagus

On compte environ une dizaine d’espèces de hêtres réparties dans les régions tempérées de l’hémisphère nord. On pensera bien entendu à F. sylvatica (le Hêtre commun) dont les nombreux cultivars comme les Hêtres pourpres sont fréquemment plantés dans les parcs et jardins. Citons également F. crenata et F. japonica originaires du Japon, F. grandifolia d’Amérique du nord et F. orientalis du sud-est de l’Europe qui sont parfois plantés.

On mentionnera l’existence du genre Nothofagus proche de nos hêtres mais originaires de l’hémisphère sud. En particulier N. antarctica (le Hêtre austral) et N. procera originaires d’Argentine et du sud du Chili sont parfois plantés. Enfin on pensera aux espèces moins courantes telles N. betuloides et N. dombeyi moins rustiques mais qui présentent le grand avantage d’être persistantes.


Le genre Lithocarpus

Ce genre essentiellement asiatique riche de plusieurs centaines d’espèces compte en particulier une espèce Nord-Américaine très intéressante en raison de son feuillage persistant et de sa très bonne rusticité, il s’agit de L. densiflorus. Cet arbre porte des feuilles d’une dizaine de centimètres. Beaucoup d’espèces de Lithocarpus sont consommées par les phasmes dans leur pays d’origine mais parmi les espèces asiatiques, quasiment toutes sont gélives ou peu rustiques.


Le genre Quercus

JPG - 28.7 ko
Quercus robur

Ce sont les Chênes dont plusieurs espèces se rencontrent en France. Ce genre compte plusieurs centaines d’espèces caduques ou persistantes généralement rustiques, il est donc inutile de vouloir toutes les citer. Les espèces les plus communes sont certainement Q. robur (le Chêne pédonculé) sur sols lourds et humides et Q. petraea (le Chêne sessile ou Rouvre) qui préfère les sols plus drainants voire secs ainsi que leur hybride fertile Q. x rosacea. Au sud du territoire, d’autres espèces se rencontrent plus fréquemment telles Q. pyrenaica (le Chêne Tauzin), Q. pubescens (le Chêne pubescent) Q. suber (le Chêne liège) ou encore Q. ilex (Le Chêne vert). Trois espèces originaires d’Amérique du nord sont fréquemment plantées dans les parcs voire malheureusement en forêt, Q. rubra (le Chêne rouge d’Amérique) Q. coccinea (Le Chêne écarlate) et Q. palustris (le Chêne des marais). La majorité de ces espèces, comme beaucoup d’autres, sont néanmoins caduques. On s’attardera donc sur les quelques espèces persistantes faciles à se procurer. Selon les régions on préférera certaines espèces en fonction du climat local, nous distinguerons donc les espèces moyennement rustiques et les espèces rustiques.

Les Chênes persistants moyennement rustiques : Q. ilex (le Chêne vert ou Yeuse) et Q. suber (le Chêne liège) espèces méridionales (région méditerranéenne et sud-ouest de la France) aux feuilles coriaces sont parfois plantées plus au nord néanmoins leur rusticité est variable surtout pour les jeunes individus et on évitera une exposition à des températures inférieures à -10°C durant les premières années. Q. coccifera (le Chêne kermès) de la région méditerranéenne aux feuilles de 3 à 5 cm. Q. chrysolepis originaire d’Amérique du nord possède des feuilles de 5-6 cm. Q. myrsinifolia (le Chêne à feuilles de Myrsine) originaire du Japon possède des feuilles de taille intéressante (environ 10 cm) et surtout moins coriaces que les espèces précédentes ce qui est intéressant pour l’alimentation des premiers stades larvaires.

JPG - 22.8 ko
Quercus coccifera
JPG - 22.8 ko
Quercus ilex

Les Chênes persistants rustiques : Q. agrifolia originaire d’Amérique du nord présente de petites feuilles de 5 à 10 cm au maximum, sa rusticité et sa petite taille (moins de 10 m) devrait en faire une espèce privilégiée pour nos utilisations. Q. phillyreoides aux feuilles d’environ 5 cm est originaire de Chine. Q. x hispanica l’hybride entre Q. cerris (le Chêne chevelu) et Q. suber (le Chêne liège) est quant à lui plutôt semi-persistant que persistant. Q. x turneri l’hybride entre Q. ilex (le Chêne vert) et Q. robur (le Chêne pédonculé) est lui aussi plutôt semi-persistant.

 
Articles de cette rubrique
  1. Famille des Sapindaceae
    11 février 2006

  2. Famille des Rutaceae
    11 février 2006

  3. L’Ordre des Rosales, " Famille " des Rosaceae au sens large
    11 février 2006

  4. Famille des Pandanaceae
    11 février 2006

  5. Famille des Onagraceae
    11 février 2006

  6. Famille des Oleaceae
    11 février 2006

  7. Famille des Myrtaceae
    11 février 2006

  8. Famille des Moraceae
    11 février 2006

  9. Famille des Lythraceae
    11 février 2006

  10. Famille des Lauraceae
    11 février 2006

  11. Famille des Hypericaceae (Guttiferae)
    11 février 2006

  12. Les Fougères
    11 février 2006

  13. Famille des Fagaceae
    11 février 2006

  14. Famille des Leguminosae au sens large
    11 février 2006

  15. Famille des Ericaceae
    11 février 2006

  16. Famille des Buddlejaceae
    11 février 2006

  17. Famille des Betulaceae
    11 février 2006

  18. Famille des Araliaceae
    11 février 2006

  19. Famille des Araceae
    11 février 2006

  20. Famille des Anacardiaceae
    11 février 2006

  21. Famille des Caprifoliaceae
    9 mai 2007