Accueil du site :: Plantes nourricières :: Fiches plantes par familles




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr

Famille des Moraceae
samedi 11 février 2006
par Arno

Embranchement des Spermatophytes, Sous-Embranchement des Angiospermes, Classe des Magnoliopsides (Dicotylédones), Ordre des Urticales.

Cette famille compte plus de 1500 espèces pour l’essentiel tropicales et est constituée d’arbres et arbustes à latex. Les Moracées étant essentiellement tropicales, peu d’espèces (hormis certaines citées ci-dessous) se prêtent donc à une culture à l’extérieur. Cette famille appartenant à l’ordre des Urticales, certaines espèces de familles proches tels les Ormes (Ulmus sp, Famille des Ulmaceae) devraient peut-être fournir de bons substituts pour les phasmes nécessitant des Moracées dans leur alimentation. Des essais confirmeront ou infirmeront cette hypothèse.

Le genre Broussonetia

Les espèces appartenant à ce genre sont parfois connues sous le nom commun d’Arbres à Papier car on en tire un papier de qualité dans leurs pays d’origine. On compte une dizaine d’espèces d’arbres et d’arbustes au feuillage caduc d’origine asiatique et polynésienne. En particulier, Broussonetia papyrifera (le Mûrier à papier) dont les fruits sont comestibles est occasionnellement cultivé sous la forme de nombreuses variétés mais il s’agit d’une espèce assez frileuse qui peut néanmoins supporter de faibles gelées quand il est bien établi.


Le genre Ficus

JPG - 20.1 ko
Ficus carica
JPG - 19.6 ko
Ficus carica

On compte environ 800 espèces de Ficus réparties dans les régions tropicales et subtropicales du monde. Certaines sont bien connues pour leur " qualité " d’étrangleur, étouffant petit à petit l’arbre support sur lequel elles croissent. Très rares sont les espèces rustiques et pour l’essentiel ce sont des plantes d’intérieur très prisées originaires d’Asie et d’Australie telles F. benjamina, F. elastica (le Caoutchouc), F. deltoidea ou encore F. lyrata. Seule l’espèce F. carica (le Figuier) originaire d’Asie et de l’Ouest et du Bassin méditerranéen peut se cultiver à l’extérieur où sa rusticité ne pose généralement aucun problème jusque -10 voire -15°C. F. carica est un arbre caduc pouvant dépasser 5 m qui porte des feuilles palmatilobées d’une vingtaine de centimètres et donne de faux-fruits comestibles en forme de petites poires charnues et comestibles, les figues.

JPG - 21.5 ko
Ficus benjamina
JPG - 24.2 ko
Ficus religiosa

Le genre Maclura

Ce genre (syn. Cudrania) originaire d’Asie, d’Australie et d’Amérique comprend plusieurs espèces d’arbres et arbustes au feuillage caduc de rusticité généralement excellente une fois les plants bien établis. M. pomifera (syn. M. aurantiaca, le faux Oranger) est un arbre caduc d’origine américaine qui porte des feuilles ovales d’environ 10 cm. M. tricuspidata est également un petit arbre caduc d’origine chinoise aux feuilles sensiblement identiques à celles de l’espèce précédente mais parfois lobées, il est occasionnellement cultivé pour ses fruits comestibles.


Le genre Morus

JPG - 19.3 ko
Morus alba

Ce sont les Mûriers dont on dénombre une dizaine d’espèces arbustives et arborescentes caduques cultivées pour leurs faux-fruits comestibles, les mûres (à ne pas confondre avec les fruits des Ronciers (genre Rubus) qui sont aussi fréquemment appelés mûres). Leur culture nécessite en emplacement ensoleillé abrité des vents froids et au sol bien drainé. Les feuilles de nombreuses espèces sont utilisées pour nourrir les vers à soie (chenilles du Bombyx du mûrier) Plusieurs espèces se trouvent facilement et pour la grande majorité elles sont très rustiques. On citera M. alba (le Mûrier blanc) originaire de Chine et parfois cultivé pour l’ornement, M. nigra (le Mûrier noir) dont sont surtout cultivés les variétés sélectionnées pour la production de mûres. D’autres espèces asiatiques se rencontrent occasionnellement telles, M. bombycis, M. cathayana, ainsi que l’espèce nord-américaine M. rubra recherchée pour ses mûres.

 
Articles de cette rubrique
  1. Famille des Sapindaceae
    11 février 2006

  2. Famille des Rutaceae
    11 février 2006

  3. L’Ordre des Rosales, " Famille " des Rosaceae au sens large
    11 février 2006

  4. Famille des Pandanaceae
    11 février 2006

  5. Famille des Onagraceae
    11 février 2006

  6. Famille des Oleaceae
    11 février 2006

  7. Famille des Myrtaceae
    11 février 2006

  8. Famille des Moraceae
    11 février 2006

  9. Famille des Lythraceae
    11 février 2006

  10. Famille des Lauraceae
    11 février 2006

  11. Famille des Hypericaceae (Guttiferae)
    11 février 2006

  12. Les Fougères
    11 février 2006

  13. Famille des Fagaceae
    11 février 2006

  14. Famille des Leguminosae au sens large
    11 février 2006

  15. Famille des Ericaceae
    11 février 2006

  16. Famille des Buddlejaceae
    11 février 2006

  17. Famille des Betulaceae
    11 février 2006

  18. Famille des Araliaceae
    11 février 2006

  19. Famille des Araceae
    11 février 2006

  20. Famille des Anacardiaceae
    11 février 2006

  21. Famille des Caprifoliaceae
    9 mai 2007