Accueil du site :: Plantes nourricières :: Fiches plantes par familles




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr

Famille des Araceae
samedi 11 février 2006
par Arno

Embranchement des Spermatophytes, Sous-Embranchement des Angiospermes, Classe des Liliopsides (Monocotylédones), Ordre des Arales.

Cette importante famille essentiellement tropicale et subtropicale rassemble environ 2000 espèces herbacées vivaces généralement rhizomateuses ou tuberculeuses. L’inflorescence caractéristique est pourvue d’une spathe souvent colorée, elle est par exemple rouge pour le genre Anthurium ou blanche chez le Zantedeschia aethiopica (le Calla ou pied de veau d’appartement). Maintes espèces tropicales sont cultivées comme plantes d’intérieur, d’autres des régions tempérées peuvent être cultivées à l’extérieur sans toutefois être persistantes. Etant donné le nombre important d’espèces présentes sur le marché, on se limitera à une liste non exhaustive des genres et espèces les plus couramment disponibles.

Les genres tropicaux cultivés comme plantes d’intérieur

Tous les genres cités ci-dessous sont originaires des régions tropicales et équatoriales du monde entier et sont fréquemment cultivés en intérieur. Il convient de les cultiver dans un sol frais mais d’éviter strictement les excès d’eau. Ces plantes nécessitent très majoritairement un emplacement lumineux sans soleil direct et ceci surtout en hiver. Leur arrosage se fera de préférence avec une eau non calcaire une à deux fois par semaine durant la belle saison et tout les 10 ou 15 jours en hiver. La plupart des espèces apprécieront un rempotage tous les deux ans. Enfin, certaines espèces nécessitent une conservation au sec des tubercules autour de 15°C pendant la saison hivernale. Attention le contact de la sève de beaucoup d’espèces peut causer des irritations cutanées chez les personnes sensibles. Enfin l’ingestion de la moindre partie de la plante peut également causer des troubles digestifs parfois importants, certaines espèces étant même franchement toxiques pour l’homme. Néanmoins ce qui est toxique pour nous ne l’est pas obligatoirement pour les phasmes, cependant je ne saurais qu’inviter les éleveurs à faire des essais sur quelques individus afin d’éviter tout déboire lors de l’alimentation de la souche complète.

Le genre Aglaonema :

Environ 20 espèces persistantes d’origine asiatique.


Le genre Alocasia :

JPG - 27.8 ko
Alocasia sanderiana

Ce sont de grandes vivaces originaires d’Asie du Sud-Est dépassant couramment 1 ou 2 m de haut. Beaucoup d’espèces se rencontrent dans les jardineries sous le nom vulgaire d’Oreilles d’Eléphant.


Le genre Anthurium :

JPG - 26.9 ko
Anthurium scherzerianum

Plusieurs centaines d’espèces originaires d’Amérique tropicale et équatoriale.


Le genre Caladium :

JPG - 28.4 ko
Caladium sp

C. bicolor d’origine horticole aux feuilles panachées de rose, vert et blanc se rencontre fréquemment.


Le genre Colocasia :

JPG - 30.4 ko
Colocasia esculenta

C. esculenta (le Taro, Chou-chine ou Colocase succulent) est originaire des zones humides d’Asie tropicale où elle est parfois consommée. Cette espèce supporte sans problème des température allant jusque 5°C.


Le genre Dieffenbachia :

JPG - 24.7 ko
Dieffenbachia amoena

D’origine Américaine et Antillaise ce genre très souvent cultivé sera évité pour prévenir tout désagrément étant donné la toxicité avérée de toutes les parties de la plante. Les phasmes se nourrissant d’Aracées ne sont peut-être pas sensible à cette plante mais mieux vaut ne pas tenter l’expérience avec celle-ci.

Le genre Epipremnum :

Comme le précédent, ce genre est connu pour sa toxicité.


Le genre Monstera :

JPG - 19.7 ko
Monstera deliciosa

Une vingtaine d’espèce de lianes originaire d’Amérique tropicale et équatoriale, la plus connue M. deliciosa est en fait le " Philo " très souvent cultivé comme plante d’intérieur et improprement appelé Philodendron.


Le genre Philodendron :

JPG - 22 ko
Philodendron scandens

Plusieurs centaines d’espèces originaires d’Amérique tropicale et équatoriale. Maintes espèces sont disponibles sur le marché, citons certaines parmi les plus courantes : P. bipinnatifidum (syn. P. Selloum), P. erubescens, P. imbe ou encore P. scandens dont la croissance rapide et la relative petite taille des feuilles (10 à 20 cm) par rapport aux géants du genre en fait une plante privilégiée.


Le genre Spathiphyllum :

JPG - 16.2 ko
Spathiphyllum sp

Quelques dizaines d’espèces originaires d’Asie et d’Amérique tropicale. Une espèce Sud-Américaine, S. wallisii (et ses cultivars) est fréquemment utilisée comme plante d’intérieur.


Le genre Syngonium :

JPG - 19.9 ko
Syngonium sp

Environ 30 espèces d’Amérique tropicale et équatoriale, S. podophyllum (syn. Nephtytis triphylla) aux feuilles sagittées et panachées de blanc, d’origine horticole, est fréquemment cultivée.


Le genre Xanthosoma :

Plusieurs dizaines d’espèces assez rarement cultivées, X. violaceum est sans doute la plus courante, ses tubercules sont comestibles. Originaire d’Amérique tropicale, elle est devenue cosmopolite.

Les genres pouvant être cultivés à l’extérieur

Le genre Acorus

JPG - 29 ko
Acorus calamus

Ce sont des vivaces rhizomateuses d’origine asiatique caduques ou semi-persistantes fréquentant les lieux humides particulièrement les bords de cours d’eau. Une espèce A. calamus (l’Acore odorant) est devenue subcosmopolite, en particulier elle s’est naturalisée en Europe depuis quelques siècles. C’est une plante souvent cultivée dans les pièces d’eau et dont les feuilles atteignent 50 à 100 cm. Ne pas confondre avec l’Iris faux-Acore (Iris pseudacorus), famille des Iridaceae qui fréquente des milieux identiques. En l’absence d’inflorescence, Acorus calamus se distingue d’Iris pseudacorus grâce à ses feuilles plus étroites dont un des bords est légérement ondulé, de plus les feuilles dégagent une odeur aromatique lorsqu’elles sont froissées.


Le genre Arum

Mieux connus sous le nom de Pieds de veau ou de Gouets, les Arums sont des vivaces tubéreuses d’origine européenne, asiatique et nord-africaine qui affectionnent les forêts fraîches sur humus doux. Plusieurs espèces sont cultivées pour l’ornement et se sont naturalisées ou sont devenues subspontanées en plusieurs régions d’Europe (Une espèce subspontanée est une plante cultivée (culture, jardin, parc) qui n’est donc pas originaire de chez nous mais qui s’échappe régulièrement dans la nature sans pour autant se naturaliser si les plantes cultivées disparaissent). Caducs, les Arums ont une rusticité généralement excellente et ils apprécient les zones ombragées et humifères du jardin. A. maculatum (le Gouet tacheté) est parfois assez commun dans les sous-bois où ses épis fructifères, formés de petites baies rouges très toxiques, ne manquent pas d’attirer le regard lors de leur apparition estivale, il est occasionnellement cultivé. A. italicum est quant à lui très souvent cultivé notamment ses variétés horticoles aux feuilles très fortement veinées de blanc. D’autres espèces moins rustiques sont parfois cultivées telles A. creticum ou A. dioscoridis.


Le genre Calla

L’espèce Calla palustris, vivace aquatique rhizomateuse aux feuilles cordiformes caduques est originaire des régions tempérées et froides de l’hémisphère boréal, elle fréquente les milieux aux eaux acides et les tourbières. Elle est souvent cultivée comme plante d’ornement des pièces d’eau de jardin.


Le genre Peltandra

Ce sont des vivaces aquatiques, rhizomateuses, rustiques, originaires d’Amérique du Nord. Les Peltandra poussent naturellement dans les marais et sont cultivés pour l’ornement des pièces d’eaux. Deux espèces se trouvent parfois en jardinerie, P. sagittifolia dont les feuilles atteignent 50 cm et P. virginica (syn. P. undulata), certainement la plus décorative avec son aspect " tropical " en partie lié à sa taille avoisinant un mètre de haut.


Le genre Zantedeschia

JPG - 25.5 ko
Zantedeschia aethiopica

Ce sont les Callas des fleuristes parfois aussi connus sous le nom de pieds de veau. On ne compte que quelques espèces, toutes vivaces et d’origine Sud-Africaine. La rusticité est variable selon les espèces, néanmoins une culture en extérieur de Z. aethiopica est tout à fait possible même dans les régions froides, en effet un bonne protection du pied permettra à la plante de supporter des températures proche de -10°C voire moins sans aucun dommage. Planter les Zantedeschia dans un sol frais, humide en permanence voire sur une berge de pièce d’eau. Z. elliotiana aux feuilles maculées de blanc se rencontre fréquemment mais est tout de même un peu plus frileux que Z. aethiopica, on veillera à ne pas aller au delà de -5°C ou à le cultiver à l’intérieur. Leur sève peut provoquer des irritations chez les personnes sensibles.

 
Articles de cette rubrique
  1. Famille des Sapindaceae
    11 février 2006

  2. Famille des Rutaceae
    11 février 2006

  3. L’Ordre des Rosales, " Famille " des Rosaceae au sens large
    11 février 2006

  4. Famille des Pandanaceae
    11 février 2006

  5. Famille des Onagraceae
    11 février 2006

  6. Famille des Oleaceae
    11 février 2006

  7. Famille des Myrtaceae
    11 février 2006

  8. Famille des Moraceae
    11 février 2006

  9. Famille des Lythraceae
    11 février 2006

  10. Famille des Lauraceae
    11 février 2006

  11. Famille des Hypericaceae (Guttiferae)
    11 février 2006

  12. Les Fougères
    11 février 2006

  13. Famille des Fagaceae
    11 février 2006

  14. Famille des Leguminosae au sens large
    11 février 2006

  15. Famille des Ericaceae
    11 février 2006

  16. Famille des Buddlejaceae
    11 février 2006

  17. Famille des Betulaceae
    11 février 2006

  18. Famille des Araliaceae
    11 février 2006

  19. Famille des Araceae
    11 février 2006

  20. Famille des Anacardiaceae
    11 février 2006

  21. Famille des Caprifoliaceae
    9 mai 2007