Accueil du site :: Le coin des éleveurs :: Trucs et astuces

Accueil du site :: Le coin des éleveurs :: Trucs et astuces




Sur le Web
Rainforest Portal Newsfeed
"Rainforest Portal" is an Internet Search Tool that provides access to reviewed rainforest conservation news and information
Le Monde des Insectes

Le site et le forum insecte.org sont le lieu de rencontre de tous les passionnés d’insectes, quels que soient leur niveau, leur approche et leurs objectifs.

-

Il privilégie un esprit de convivialité, sans imposer de hiérarchie officielle, pour que les discussions puissent s’enrichir librement aussi bien des erreurs des uns que des explications patientes de ceux qui en connaissent plus.

ANIBARA

Association humanitaire et scientifique pour le Burkina Faso.

L’association s’est basée depuis sa création sur la construction et la mise en œuvre d’un petit campement au sud ouest du Burkina, près de Banfora : le Tilapia.
L’écotourisme et les expéditions scientifiques sont les ingrédients du succès de ce petit campement.
L’association cherche aussi à favoriser les échanges scientifiques entre les muséums de Ouagadougou et de Paris.
L’association vise également à promouvoir l’écotourisme et l’environnement, en diffusant des plaquettes dans les offices de tourisme et dans les associations naturalistes françaises.

Siège : Quartier Saint Pancrace, 3241 route de Très 06440 l’Escarène
anibara@hotmail.fr

Que faire lorsqu’un phasme tombe à terre en cours de mue ?
jeudi 9 février 2006
par nanou

Mieux vaut alors agir vite avant que l’exuvie ne sèche et ne durcisse emprisonnant ainsi l’insecte. Si l’on s’y prend à temps, il est possible de tenter d’aider le phasme à terminer sa mue.

Si la mue est déjà bien avancée on peut tenter de raccrocher le phasme par les pattes postérieures de l’exuvie à l’aide d’une pince ou d’une aiguille que l’on fixera sur une branche du terrarium. Prendre alors bien garde de ne pas abîmer les nouveaux membres de l’insecte.

Si la mue commence à peine on peut tenter d’appliquer du scotch sur le bout des pattes postérieures du phasme. Il faut alors prendre garde de disposer du scotch des deux cotés pour ne pas laisser de partie collante apparente. On peut ensuite accrocher l’ensemble à un endroit où le phasme aura tout l’espace nécessaire pour terminer sa mue.

JPG - 55.4 ko
Début de mue - Brasidas samarensis
JPG - 59.5 ko
Fin de mue - Brasidas samarensis
JPG - 78.9 ko
Détail du "système d’accrochage"
JPG - 59.8 ko
Autre méthode appliquée sur un Phaenopharos khaoyaiensis

Par contre, si le phasme est découvert trop tard et que l’exuvie est déjà sèche mieux vaut le sacrifier. Si la mue était déjà bien avancée, on peut tenter de dégager soi-même les parties de l’insecte prisonnières mais encore faut-il alors que le phasme ne soit pas trop déformé pour pouvoir se déplacer et parvenir à s’alimenter.

Si on découvre un phasme ayant raté sa mue, tout dépend alors du degré d’avancement, si seuls 1 ou 2 bouts de pattes restent coincés on peut tenter, en humidifiant, de les dégager. Au pire le phasme perdra les pattes concernées.

Si une partie de l’exuvie reste autour de l’abdomen du phasme, mieux vaut alors sacrifier l’individu puisque si la mue se déroule mal, une partie de l’ancien tégument restera inévitablement dans les trachées et le tube digestif condamnant le phasme assez rapidement. On peut bien entendu, si on le désire, tenter de retirer une exuvie tant que cette dernière est fraîche mais sans se faire trop d’illusions.